Wikia One Punch-Man
Advertisement

Emoticon_stop.png

Du contenu de cette page dépasse l'animé. Vous risquez fortement d'être spoilé si vous n'êtes pas au courant des événements récents du manga.
Emoticon_stop.png

Zakos (ザッコス, Zakkosu) est un participant obstiné au Super Fight (connu pour ne jamais avoir dépassé la 1ère manche). Il y participe pour la 7ème fois lors du 22ème tournoi, vu comme un outsider.

Apparence[]

Il est très soigneux de son apparence : il porte une veste élégante claire ornée de motifs sombres en courbes, un pantalon de même couleur ainsi que des bottes noires. Une foulard blanc entoure sa taille comme une ceinture. Ses cheveux longs et blonds sont relâchés en arrière pour dégager son front. Derrière ses lunettes de soleil, ses yeux sont mis en valeur par ses longs sourcils fins et divisés en deux branches ainsi que par les légères traces de far à paupières.

D'après les illustrations du tome 14, on sait qu'en civil il est fringué comme un punk. Il a ses longs cheveux coiffés en pétard, et porte une tenue de cuir sombre serti de quelques ornements métalliques, ainsi qu'un ceinturon de cuir.

Galerie[]

Personnalité[]

Zakos fait preuve d'un orgueil et d'une obstination sans bornes. Malgré ses nombreuses défaites au Super Fight, il refuse d'abandonner l'idée d'y participer à nouveau, prétendant qu'il doit gagner pour mériter d'épouser sa fiancée. Son mépris associé à sa tendance à se surestimer l'a conduit à conseiller à Charanko d'abandonner avant même de monter sur le plateau de combat. Lorsque Saitama déduit de sa disposition au 1er tour qu'il est considéré comme un désavantagé (donc un faible), il est très énervé et n'attend que le début du combat pour le démolir.

Il méprise beaucoup de monde, dont Bang, qui malgré son succès n'a pas réussi à conserver la grandeur de son dojo. Pour toutes ces raisons, très peu de personnes conversant avec lui ne le détestent pas. En revanche, il doit être assez populaire pour attirer l'attention du public sur lui lorsque le commentateur le présente. Zakos n'est pourtant pas mauvais au point de céder à la tentation de devenir fort en devenant un monstre.

Il se sent fier d'être un combattant d'arts martiaux. Il aurait bien voulu aider les héros à combattre les monstres, mais il a été traumatisé par les monstres.

Histoire[]

Avant le début de l'histoire[]

Il a essuyé successivement 6 défaites au Super Fight sans jamais avoir dépassé le premier tour, tout ça parce qu'il semble avoir mis son honneur en jeu afin de demander en mariage sa fiancée.

Arc du Super Fight[]

Participant au 22ème Super Fight, Zakos est présenté par le commentateur, et déclare s'être entraîné à fond pour ce jour, décidé plus que jamais à gagner pour enfin demander une certaine femme en mariage.

Une fois dans les couloirs de l'arène, il tombe sur Charanko en train de discuter avec Grimasse. Il déclare n'avoir jamais entendu de son style de combat, ce qui voudrait dire qu'il serait un étranger ou un débutant. Pour cette raison, il pense que Charanko sous-estime les arts martiaux employés dans ce tournoi et lui demande d'abandonner, car il ne se retiendrait pas contre lui. Charanko jette un regard vers Grimasse et lui dit qu'il n'a pas à avoir peur, mais celui-ci s'énerve pour lui faire assimiler que c'est à lui que ça s'adressait. Zakos remarque le grotesque nœud papillon en guise de nœud de ceinture de Charanko, ajoutant que ce n'est pas un terrain de jeux pour enfants. Le grand gaillard est obligé de faire lui-même le nœud. Puis, il surenchérit que ce tournoi inclut les grands arts martiaux non-conventionnels : seuls les grands dojos peuvent recevoir un ticket, et ils peuvent en disposer comme ils le veulent : même le donner à un parfait inconnu. A ce moment de la conversation le faux Charanko commence à angoisser tandis que Zakos lui demande où il a obtenu son ticket. Son camarade lui répond que Charanko est un membre du Dojo du Poing destructeur fluctuant.

Zakos rit à cette dernière réplique qui lui fait s'exclamer comme quoi le niveau de ce dojo est tombé au plus bas. Grimasse est choqué de cette provocation. De plus, Zakos dit que Bang est censé être l'un des juges spéciaux, mais qu'il ne semble pas décidé à venir, sans doute parce qu'il est devenu sénile et trop rêveur au point de s'abandonner à des activités de soi-disant héros. Le respect de Grimasse envers Bang est profondément atteint, mais il est aussi outré que son ami ne réagisse pas à de tels insultes envers son maître. Sortant de ses pensées, Charanko dit qu'il n'a rien écouté et que de toute façon il peut dire ce qu'il veut. Tout ce qu'il attend, c'est de voir sa façon de se battre, mais il ne lui paraît pas fort du tout. L'ancien élève de Bang le félicite pour cette réponse

Zakos giflé et battu à plate couture

bien placée qui en plus blesse Zakos dans sa fierté. Celui-ci répond avec dédain qu'il a hâte de l'humilier.


Lorsque Max vainc avec panache Ling Ling, il est impressionné et voit que le super-héros a affirmé sa puissance malgré son statut d'outsider. Après que Grimasse ait expliqué à Charanko ce qu'était un outsider et qu'il en faisait partie, Zakos déclare qu'il va l'écraser pour ensuite affronter l'un des favoris du tournoi : Bakuzan. Charanko déduit que puisque lui aussi est au premier tour, il est considéré comme un outsider et donc un faible. Frustré, en montant sur le plateau face à lui, Zakos dit

Zakos achevé par l'annonce du commentateur

qu'il va le tuer.

4 secondes plus tard, Zakos se retrouve KO après s'être pris une baffe de Charanko. Le commentateur déclare alors que Charanko était trop fort, ou plutôt que le faible Zakos était trop faible. Et dire qu'il comptait demander sa fiancée en mariage après sa victoire au tournoi ! A ce moment, le commentateur reçoit un message qu'il lit à haute voix. La fiancée n'a pas accepté l'invitation de Zakos à assister au tournoi, ce qui lui évite d'être vu par elle dans cette situation humiliante. Charanko dit que tout s'arrange alors que Zakos s'exaspère en pensant le contraire.

Zakos revient sur le banc des vaincus avec Grimasse et Ling Ling. Il commente en voyant perdre Choze que le coup de poing de Charanko n'est pas réglementaire. Ils vont alors assister à la finale entre le quadruple-champion Suiryû et Charanko.

Zakos se demande de quoi parlent Suiryû et Charanko.

Cette finale met beaucoup de temps à prendre son ascension d'intensité, car les deux combattants discutent entre eux, ce qui abuse de la patience de Zakos et des autres artistes martiaux à côté de lui.

Enfin, Suiryû attaque sérieusement Charanko, et ce dernier arrive à bloquer et ne fait que glisser vers le bord du ring. Zakos est épaté de la violence des coups. Charanko est le premier qui arrive à rivaliser avec le champion. Grimasse pense qu'il pourrait même prendre l'avantage. Mais Max le contredit et affirme que Suiryû peut se montrer plus redoutable que ça et qu'il ne fait que se retenir depuis le début du tournoi. Vipaire signale qu'il utilise exclusivement ses jambes pour s'amuser en étant quand même certain de gagner.

Le combat prend une tournure inattendue : Charanko est disqualifié pour avoir porté une perruque alors que c'est interdit. Grimasse croit naïvement que Charanko voulait cacher ce problème capillaire qu'il a contracté si jeune, mais Zakos remarque que c'est sûrement un imposteur. Pourtant, Suiryû attaque encore le faux Charanko et coupe la zone e combat en deux sous les regards atterrés de l'assistance. Il enchaîne des attaques toutes aussi spectaculaires les unes que les autres, notamment le Poing nébuleux du tigre enragé qu'il charge en force en piétinant terriblement fort le sol. Malgré tout, le faux artiste martial parvient à le vaincre d'un simple coup de cul qui le sort du ring avant qu'il ne se mette à fuir les hommes de la sécurité de l'arène.

La cérémonie pour récompenser le désormais quintuple-champion a lieu avec tous les participants pouvant se lever sur le ring. La cérémonie arrive à son terme prématurément par la déclaration urgente de la neutralisation des vigiles dans les couloirs. Quelques secondes après, les Trois Corneilles atterrissent devant les combattants, et ils tiennent dans leurs bras les perdants qui devaient partir pour l'hôpital : Logic, Bouffi et Baboum. Complètement paniqué, Benpatsu s'enfuit en encourageant les autres à se battre, mais le fuyard revient en franchisant la grande porte dans la main d'un énorme monstre. Cette créature attendait que tous les participants soient réunis au même endroit pour qu'ils deviennent à leur tour des monstres.

Ce colosse s'avance en les traitant de déchets faisant tomber bas la réputation du monde des arts martiaux. Pourtant, il pense qu'une fois devenus des monstres ils pourront avoir un air décent. Les super-héros de classe A Vipaire au poing et Éclairomax s'avancent en prévoyant de le combattre, et répondant qu'il dit n'importe quoi à propos de faire d'eux des monstres. Ils sont dégagés à l'horizon d'un petit coup de pied du grand adversaire, une défaite qui incite tout le public à s'enfuir. Leur opposant réclame toute leur attention avant de se présenter en donnant son nom : Mutant, lieutenant de l'Association des Monstres. Certaines personnes comme Zakos et le commentateur reconnaissent ce nom : c'est celui du premier champion de l'histoire du Super Fight ! Mutant leur

Mutant recrute notamment Choze.

narre que suite à son parcours si connu il a été confronté à un incroyable monstre qui l'a vaincu facilement, mais qui n'a pas cherché à le tuer après l'avoir capturé. Ce qu'il voulait, c'est que Mutant rejoigne l'Association des Monstres en devenant un monstre. Comme il était avide de force, Mutant accepta de se changer en être mystérieux après avoir ingéré une cellule de monstre, ce qui lui permit de détruire toutes ses limites d'humain. Mutant leur jette alors une poignée de cellules de monstres qu'il leur avait destiné et leur somme de les manger, et comme il faut les ingérer avec consentement, leur choix se résume à accepter ou se faire tuer. Logic se jette vite sur l'une d'entre elles et la croque. En quelques instants, son corps se déforme, et Logic devient un être mystérieux. Enivré de force et empli de haine, il attaque Bouffi pour se venger de la défaite qu'il lui avait infligé. Suite à cette action, Logic n'a pas le temps de sentir Choze arriver dans son dos pour lui briser la nuque. Logic décède sous la violente attaque surprise.


Or, Choze, après avoir supposé que ces cellules de monstre décupleraient son potentiel d'être humain parfait, avale une cellule de monstre. Sa transformation impressionne tout le monde, et il décrit tout ce qu'il ressent de nouveau. Cette nouvelle force est aussitôt mise en application contre Jakmen qui valse loin hors du plateau de combat en un seul coup de poing. Choze se sent capable de se venger de Charanko maintenant. Mutant apprécie cette recrue prometteuse et affirme que le résultat de la monstrification est proportionnel au matériel de base. Puis, l'être mystérieux de niveau Dragon attend les suivants. Benpatsu, Hamkichi et Volten accepteront et deviendront de terribles monstres aux ordres de l'Association des Monstres. Ceux qui n'ont toujours pas

Zakos et Ling Ling terrifiés par Choze

accepté hésitent tellement ils ont peur. De son côté, Suiryû reste calme et défie tous ces monstres.

Quand il ne reste que Choze à vaincre, les combattants en spectateurs voient avec surprise que Choze a le niveau de puissance de Suiryû. Néanmoins, il essaye de tous les éradiquer au nom de la race parfaite avec sa Boule d'Énergie-Extermination des Races Inférieures. Ils auraient subi la boule d'énergie si Suiryû ne l'avait pas héroïquement dévié vers le ciel. Après un combat spectaculaire, Choze est terrassé avec de la difficulté par Suiryû. Zakos est un peu déçu de le voir gâcher son moment d'élégance en régissant à son nez qui saigne.

Tout le monde s'inquiète quand Mutant fait miroiter par un beau discours un monde dévasté où Suiryû pourrait profiter de sa force et de sa liberté pour survivre s'il rejoignait l'Association des Monstres avec probablement un

Zakos balayé avec Grimasse et Ling Ling

rang de lieutenant. Suiryû semble tenté en indiquant qu'il pourrait avoir raison et se prépare à avaler le bulbe de chair. Ce n'était qu'un mensonge de Suiryû, il jette la cellule de monstre contre le visage de Mutant, puis attaque cette espèce de chose laide. Tout le monde l'encourage, mais Suiryu se prend en retour de son Poing nébuleux du dragon céleste un violent coup de poing du géant qui le met à terre, en train de cracher du sang. Mutant le condamne alors à mourir.

Suiryû tente encore de blesser sans succès Mutant. Entretemps, les Trois Corneilles passent en action et s'en prennent aux autres. Zakos est tabassé et vaincu comme ses confrères d'arts martiaux et finit inconscient sur le ring.

Arc de l'Association des Monstres[]

séjour à l'hôpital pendant la guerre des monstres et des héros

Le jour suivant, Zakos est dans une chambre d'hôpital avec Grimasse. Ils regardent à la télévision les informations qui exposent l'entrée en guerre contre l'Association des Monstres suite aux attaques terroristes de la veille. Grimasse est effrayé par une pagaille pareille. Zakos dit qu'ils sont inutiles contre des monstres aussi forts, et doivent s'en remettre aux héros après ce qu'ils ont subi à la fin du 22ème Super Fight.


Zakos, Grimasse et Ling Ling voudraient vraiment aider les héros.

Au moment où, dans la soirée, beaucoup de héros sortent précipitamment de l'hôpital pour partir à la Ville Z dans laquelle la bataille continue encore, Zakos et ses deux camarades de chambre, Ling Ling et Grimasse, se sont aussi mis dans leurs tenues d'artistes martiaux. Ils ont envie de défendre leur fierté et de se battre contre l'Association des Monstres. Toutefois, alors qu'ils sont libres de partir, ils hésitent tous les trois, car ils se souviennent de la peur qu'ils ont ressenti devant le lieutenant Mutant. Ils sont alors rejoints dans la chambre par Suiryû en béquilles. Le champion dit que ce n'est pas le moment pour eux de briller. Ling Ling proteste, mais Suiryû leur fait bien comprendre qu'il y a un fossé qui les sépare des héros. Ces derniers ont : le sang-froid, la détermination et la force réunis. Eux, doivent encore s'entraîner physiquement et mentalement. Au final, ils regardent ensemble à la fenêtre les héros qui partent par la rue. Suiryû annonce qu'il aimerait bien devenir un héros.

Compétences & Pouvoirs[]

Talents[]

Poing bourrin (猪突猛真拳, Chototsu Mō Shin Ken)
élevé

Zakos est adepte d'un art martial appelé le Poing bourrin, mais si l'on se fie à sa réputation, Zakos doit être un mauvais combattant comparé à tous les autres participants pour n'avoir après 6 tentatives jamais dépassé la première manche du tournoi. Zakos pratique cette technique en fonçant sur son ennemi pour lui asséner rapidement des coups de poing. Néanmoins, d'après Suiryû, son Poing bourrin au 22ème Super Fight est assez bon malgré le fait que Saitama l'ait interrompu rapidement.



Combats[]

Adversaires
Zakos
VS[1]
Charanko
Vainqueur(s)
Contexte
Mort(s)
Charanko
One-Shot éclair
Mutilation(s)

Adversaires
Zakos

Grimasse


Ling Ling


Mentaï


Baboumblessé

VS[2]
les Trois Corneilles
Vainqueur(s)
Contexte
Mort(s)
les Trois Corneilles
Mutilation(s)

Différences manga/animé[]

  • Zakos ne fait pas de commentaire sur la victoire de Charanko sur Choze, ni sur les attaques de Suiryû contre Charanko dans l'animé.[3]
  • Dans l'animé, Ling Ling est montrée en train de regarder la télévision dans la même chambre d'hôpital que Grimasse et Zakos.[4]

Détails supplémentaires[]

  • Il ressemble étrangement à Sharpner, un personnage de Dragon Ball Z tout aussi prétentieux que lui.
  • Le fait qu'il perde absolument tous ses combats et la position dans laquelle il finit à la fin de son duel contre Saitama rappellent le personnage de Yamcha dans Dragon Ball Z.
  • Pour Yusuke Murata, Zakos est son participant préféré du Super Fight.

Références[]

Navigation[]

Civils & forces de l'ordre
Canon
AnètheBaboumBarbaneBasilikBaurgneBombBouffiCharankoChenapon
CommentateurCyborgorillaDirecteur d'AlcatrashEmployé barbuEmployé à lunettes
EztragonFalotLa fille d'un cadre de l'Association des HérosGaloche
Gamin avec un menton fendu comme un culGatlinGenusGrassousGrimasse
GrisbiJakmenKicérienKidobKiprieLe Loup-garouLing LingMentaï
MoustiepOuraganePabrikaRidmaRupinSabu et YôSafranneSauley
SésaneSuichoSuikoSuiryûSytchTatsuZakosZanbaïZenko
Hors-série
CléopâtreLe drapierFrankJaguarKumaLéoMcCoyNathalie V9Présentatrice
Advertisement