Emoticon_stop.png Toute cette page dépasse l'animé. Ceux qui ne suivent que l'animé ne doivent pas la lire.

Mirette (マナコ, Manako) est une femme monstrueuse qui est subordonnée à l'Association des Monstres, et dont Saitama et Flashy Flash se servent de guide pendant leur exploration du nid des monstres.

Apparence[modifier | modifier le wikicode]

C'est un monstre faisant à peine la taille d'un enfant, avec deux petites cornes pointues et droites sur sa tête, et un seul gros œil. Elle n'a pas de nez apparent. Sa bouche a des dents pointues. C'est un monstre trapu vêtu aux bras maigrelets. Mirette n'est vêtue que d'une grosse ceinture noire et blanche.

Galerie[modifier | modifier le wikicode]

Personnalité[modifier | modifier le wikicode]

Comparé à tous les autres membres de l'Association des Monstres, Mirette est une lâche complète. Elle a des rêves de triomphe et voudrait rendre service à l'Association des Monstres, mais elle se sait malheureusement trop faible, et donc n'ose jamais se battre. Au mieux, elle essaye de tendre des pièges quand elle est confrontée à un héros, mais elle préconise de se cacher dans les toilettes jusqu'à la fin de la bataille. Mirette craint particulièrement les héros de classe S. Elle obéira sans discuter à Saitama et Flashy Flash par peur de mourir. Même quand elle avait une occasion d'essayer de les emmener dans la mort avec elle, Mirette a renoncé en réfléchissant un peu plus à la mort qui l'attendait.[1]

Même pour ses collègues de l'association, elle n'a pas l'air importante. Les mineurs ne se sont nullement retenus d'attaquer lorsqu'ils l'ont vue accompagnant ses deux preneurs d'otage.

Mirette se montre de plus en plus sympathique avec Saitama et Flashy Flash, leur faisant par exemple par de sa méthode pour supporter la faim en serrant ridiculement fort sa ceinture.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Arc de l'Association des Monstres[modifier | modifier le wikicode]

Au cours de la bataille contre l'Association des Héros, Mirette joue les planqués. Pendant qu'il restait assis à lire un journal aux toilettes, un autre monstre tape à la porte pour lui demander de se dépêcher, car il est pressé. Le monstre peureux ne répond même pas. Borné à ne pas vouloir se friter aux héros de classe S, il a bien l'intention de resté là jusqu'à ce que ça se calme. Soudain : un mur des toilettes est percé par un puissant impact.

dans les mines

Le petit monstre aperçoit au-dessus de son journal deux hommes qui rentrent dans les toilettes. Le chauve lui prie de bien vouloir finir sa commission avant qu'il ne les emmène à son chef. L'autre, moins patient, incommodé par l'odeur, lui donne 30 secondes de répit. Le petit cyclope crie de peur en reconnaissant que le deuxième est le héros de classe S Flashy Flash.

On retrouve plus tard le groupe à bord d'un wagonnet lancé sur une voie ferrée dans le nid des monstres. Pendant que Saitama s'excite pour un rien sur ce parcours, Flashy Flash demande au guide dans combien de temps est-ce qu'ils trouveront le Roi des Monstres. Mirette répond vaguement au héros "10 minutes". Les deux autres passagers se disputent, mais ils cessent leur discussion lors que le wagonnet amorce une descente abrupte à une vitesse inquiétante même pour le monstre. Le petit monstre est aussi agacé que Flashy Flash par Saitama, mais il reste silencieux en pensant que son heure est proche. Dans quelques instants, ils passeront à un aiguillage, et Mirette prévoit de balancer le wagonnet du côté où la voie ferrée se jette dans le précipice de la mine. De cette façon, il va emporter avec lui dans la mort un héros de classe S (et Saitama en bonus). C'est la plus grande victoire qu'il peut remporter en tant que monstre ordinaire. En vue du dit aiguillage, Saitama fait la réflexion que le gouffre qu'ils longent est très profond. Pris d'un sérieux doute, le monstre peureux se ravise secrètement et laisse le wagonnet continuer sur la bonne voie. "La prochaine fois peut-être..."

Plus loin, le wagonnet pénètre dans le site d'exploitation. En découvrant que l'Association des Monstres exploite de l'or, Flashy Flash s'adresse à son guide en supposant que c'est leur source de fonds pour financer leurs activités malfaisantes. Ayant un peu peur de la suite des événements, Mirette ne sait pas quoi répondre. Quand les ouvriers dans ces lieux se mettent à cibler le wagon, le monstre trouillard perd son sang-froid et crie pour se faire remarquer par ses collègues et épargner, sans succès. Dans son état de panique, il s'accroche avec insistance à la cape de Saitama. Bien que gêné, Saitama lui laisse sa cape et saute avec Flashy Flash pendant que le petit monstre se renverse dans le wagonnet. De là où il est, Mirette assiste à un spectacle ahurissant : les deux héros tuent en un éclair plusieurs des gros

Rien ne se passe comme prévu.

monstres qui les assaillaient. Il comprend alors que même ce héros qu'il ne connaissait pas est lui aussi puissant. Sur ce, Saitama lui réclame sa cape. Long à la détente, il la rend quand-même prestement. Sitôt qu'il la raccroche dans son dos, le héros de classe B est entraîné hors du wagon par une attaque d'un mineur. La course du véhicule continue à travers un tunnel étroit. En voyant ce qu'il y a à l'autre bout, le monstre lâche redouble de peur : la voie ferrée est éventrée. Perdu pour perdu, Mirette essaye de retenir ses larmes et s'accroche à la jambe de Flashy Flash en criant "Longue vie à l'Association des Monstres !". Ne se préoccupant pas un seul instant du guide, Flashy Flash réalise à une vitesse extrême

Saitama en veut au monstre de lui avoir fait perdre son butin.

une série d'actions sans être gêné par la créature qui s'est accrochée à sa jambe. Saitama et Flashy Flash remontent ensuite à bord du wagonnet qui a naturellement effectué un saut au-dessus du vide pour retomber sur les rails de l'autre côté de la crevasse. Néanmoins, c'est à ce moment précis que Mirette perd prise. Saitama le rattrape de justesse comme ils ont encore besoin d'être guidés dans cette zone, mais ce faisant, Chauve Capé lâche par erreur les sacs d'or qu'il voulait emporter hors de la mine. Une fois qu'ils sont tous de nouveau à bord, le monstre peureux a à peine le temps de reprendre sa respiration que Saitama le secoue méchamment en lui ordonnant de se relever et de ne pas se tromper à l'avenir sur la route à prendre.

Durant le trajet, alors que Chauve Capé et Flashy Flash discutent en ayant hâte de battre le Roi des Monstres, Mirette songe combien ils sous-estiment le Roi des Monstres et seront surpris lorsqu'ils seront témoins de sa puissance.

Saitama se montre contemplatif du paysage pendant le trajet. Au vu du temps de trajet qui doit probablement leur rester, Saitama demande au monstre peureux s'il pourrait leur faire la visite guidée. Le prenant au mot, le petit être commence à jouer les guides en les invitant à regarder à droite, pendant que Flashy Flash lui dit qu'il ferait mieux d'ignorer Saitama.

A ce moment, le sol à leur droite explose et laisse sortir un humain volant vers les hauteurs, ce qui fait sursauter tout le monde à bord du wagon.

Les galeries étant envahies peu après par un étrange amas de chair gluante, ils sont contraints d'abandonner le wagonnet et de courir hors d'atteinte au désarroi du monstre.

Mirette est porté à bout de bras par Saitama durant la fuite. Cependant, il croit sa fin venue lorsqu'il se fait atteindre par la chair gluante. Flashy Flash le sauve en quelques coups d'épée et le porte à son tour, mais Saitama se fait à son tour chopper au crâne. Or, cette fois, l'amalgame lâche prise en glissant sur le crâne du Chauve Capé. Ses compagnons le regardent impassiblement infliger avec rage un terrible coup de poing à l'insolente créature, faisant ainsi trembler la base.

Un nouveau tremblement de terre retentit peu de temps après. Flashy Flash se demande si c'est ce tremblement de terre qui a incité l'amas de chair à disparaître pour de bon un instant plus tôt. Le plafond du couloir commence soudain à leur tomber dessus. Mirette sent que cette fois c'est la fin. Flashy Flash veut mettre tout le monde à plat au sol, mais Saitama a le réflexe d'interposer ses pieds entre le sol et le plafond, ce qui les sauve de l'écrasement.

A présent, le trio se retrouve dans le noir complet.

le pire scénario pour Mirette

Le petit monstre commence à perdre son sang-froid. Il s'imagine déjà achevé par Saitama parce qu'il ne peut plus les conduire au Roi des Monstres, le rendant inutile. Profitant de l'obscurité aveuglante pour Saitama, et comme ce dernier est occupé à tâtonner au hasard contre les parois, le monstre se saisit d'une pierre dans le but de frapper dans le dos du super-héros. Par hasard, la pierre dont il s'empare recouvrait la tête de l'autre héros : Flashy Flash. Mirette sursaute et allume sans le faire exprès son œil. Maintenant qu'il y a de la lumière, Saitama le remarque et s'étonne de son pouvoir faisant office de lampe. Flashy Flash voit ça comme une preuve que le monstre peut encore leur servir. Ils doivent s'efforcer maintenant de sortir Flashy Flash de là où il est coincé. Mirette les éclaire volontiers, mais sa lumière s'avère trop aveuglante à leur goût. Le monstre comprend qu'il doit dont les éclairer indirectement.

Mirette froisse le Chauve Capé.

Pour ce faire, il utilise un effet de réverbération contre le crâne de Saitama. Ce dernier s'énerve quand il réalise ce qu'elle a osé faire et essaye de l'étrangler, mais il est interrompu par l'appel du classe S. Par deux fois, Saitama retire une pierre, et par deux fois le plafond laisse s'échapper une autre pierre qui cogne son crâne. Mirette essaye à son tour, mais c'est toujours Saitama qui prend quelque chose sur lui. En conclusion, Mirette estime qu'il serait plus avisé de faire attention à la structure de la grotte en retirant des pierres à deux endroits en même temps. Son plan fonctionne, ce qui lui vaut d'être félicité. Toutefois, le monstre est agacé que les deux hommes l'appellent "Delœil", car son vrai nom est "Mirette". Saitama remarque que c'est un nom féminin, ce à quoi Mirette répond que c'est parce qu'elle est une femme. A ce propos, Mirette aimerait savoir quel est le nom de héros de son interlocuteur. Visiblement gêné, Saitama marmonne. Son nom de héros est "Chauve Capé", ce qui provoque la moquerie de Flashy Flash. Mirette n'ose pas le dire, mais elle trouve "Flashy Flash" tout aussi ridicule, vu que ça équivaut à "fracture d'un os brisé". Après que Saitama se soit vengé en enterrant la tête de Flashy Flash, il salue poliment Mirette.

Affamés, Mirette et Saitama se plaignent à voix haute. Flashy Flash leur ordonne de continuer de travailler. Ne tenant plus, Mirette décide de serrer à fond sa ceinture, et explique à Saitama que c'est un truc pour combattre sa faim. Pour le héros de classe B, Elle a l'air plus bizarre comme ça, mais, après avoir gargouillé très fort, Saitama fait la même chose. Comme ça, Saitama a l'impression d'avoir atteint l'ultime forme de vie, et Mirette conclut que ça les rend tous les trois plus semblables (ce que conteste Flashy Flash). Ils se remettent à travailler en parlant de leur repas du soir. Mirette propose à Saitama de manger du curry une fois rentré chez lui.

Un énième séisme se produit. Saitama secoue Mirette en lui demandant si c'est encore un coup de son patron, car il commence à en avoir marre. Mirette lui jure qu'elle n'y peut rien. Saitama réagit en se dépêchant de dé-ensevelir Flashy Flash malgré les chutes de cailloux.

Le plan de Saitama porte ses fruits, et seul reste sous les rochers à présent un bras du classe S. Saitama sort à un moment donné un cube des décombres. Sans intérêt, il le jette derrière lui. Mirette sursaute en voyant le cube tomber lourdement à en fissurer le sol de la grotte. Elle essaye de le soulever, mais constate qu'il est trop lourd pour elle. Au final, suite à un autre tremblement de terre, Flashy Flash découvre que son arme est cassée.

Pendant que ses ravisseurs discutent à propos du problème du sabre, Mirette essaye de s'en aller en douce par le trou qu'ils ont creusé. Mirette se stoppe sur le seuil du trou en se rendant compte de quelque chose d'anormal. Les autres la rejoignent et contemplent aussi l'obscurité totale devant eux. Flashy Flash ordonne au monstre bizarre de mieux éclairer, ce qui froisse Mirette. Elle s'exécute avec plusieurs méthodes d'éclairage différente en appuyant sur ses cornes : projecteur, thermostat, rayons X, et même en utilisant le crâne de Saitama pour réaliser un éclairage réfléchi. Cette dernière méthode lui coûtera une boss sur sa tête de la part de Saitama. En fin de compte, il n'y a pas moyen d'éclairer cet endroit. Une voix résonne à ce moment-là dans leur tête en s'étonnant de recevoir 3 visiteurs en même temps. Mirette et Flashy Flash confirment d'un signe de tête à Saitama que ce n'est pas eux qui parle. Mirette angoisse pendant que la personne invisible leur propose un marché qui leur procurerait de la puissance en touchant "la boîte", mais qui pourrait également leur coûter quelque chose s'ils ne sont pas dignes de recevoir son pouvoir. Flashy Flash comprend qu'on leur parle par télépathie. Tout ce que retient Mirette, c'est qu'il y a danger. Ils sont surpris par une sorte de trou noir qui apparaît derrière eux, près de la boîte. Un homme sort de cette petit explosion et met pieds dans la grotte. Sa première

Saitama convainc Blast de laisser Mirette les accompagner à la surface.

phrase consiste à déclarer son rassurement d'être arrivé avant qu'ils n'acceptent "son" marché. Il leur demande s'ils ont touché le cube, mais Mirette est plus préoccupée de savoir par quel moyen il est entré. Blast leur explique que le cube est une sorte d'émetteur, perturbant l'espace-temps si on le touche, dont il collectionne les exemplaires depuis longtemps. La voix retentit de nouveau en criant que cet homme s'appelle "Blast". La voix résonne si fort que les trois ensevelis se bouchent inutilement les oreilles. Blast met fin à ce bruit en faisant disparaître le cube à travers un petit portail. Flashy Flash reconnaît de qui s'agit ce Blast, et inversement, Blast reconnaît son collègue Flashy Flash. Mirette a du mal à suivre la scène qui suit, car Blast s'est retrouvé soudainement derrière l'autre héros de classe S. Quand Blast propose de les emmener à la surface, hors de cet espace où le temps s'écoule plus lentement, il leur demande à propos du monstre, soupçonneux par rapport au fait qu'elle n'ait pas l'air d'être leur prisonnière. Mirette a peur pendant un instant, mais Saitama arrange la situation en la présentant aimablement comme leur guide et lampe de poche. Comme Saitama appuie sur une de ses cornes, Mirette évoque avec gène qu'elle fait de la lumière aussi quand elle a peur. Blast accepte donc de tous les reconduire à la surface, non sans les commissionner de saluer pour lui deux personnes, d'ici leurs retrouvailles. Ils disparaissent ensemble dans un vortex produit par le premier héros de classe S.

Compétences & Pouvoirs[modifier | modifier le wikicode]

Compétences brutes[modifier | modifier le wikicode]

Force
ordinaire

Mirette n'a pas l'air d'avoir gêné un instant Flashy Flash en s'agrippant à sa jambe. Elle peut au moins soulever des pierres grosses comme la moitié de son tronc.


Œil lumineux[modifier | modifier le wikicode]

Le seul pouvoir connu chez Mirette est de faire briller son œil tel une lampe. Elle peut changer de style d'éclairage en appuyant sur ses cornes comme s'ils étaient des boutons.

  • Projecteur (サーチライト, Sāchiraito) : Elle produit avec son œil un faisceau de longue portée.
  • Thermostat (サーモスタット, Sāmosutatto) : Sa lumière émise par cette méthode est chaleureuse.
  • Rayons X (X線, X sen) : Mirette arrive à produire des rayons X, pour voir à travers la matière.
  • Éclairage réfléchi (間技照明, Ma-waza shōmei) : C'est une méthode qui consiste seulement à réfléchir son projecteur sur une surface réfléchissante pour éclairer une zone plus large.

Détails supplémentaires[modifier | modifier le wikicode]

  • Mirette ressemble beaucoup à un protagoniste du dessin animé Monstres & Cie : Bob Razowski.

Citations[modifier | modifier le wikicode]

«Longue vie à l'Association des Monstres !»

Mirette, quand sa mort semble inévitable[2]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Navigation[modifier | modifier le wikicode]

Monstres
Canon
BakuzanBaqumaBenpatsuBonhomme de neige géantBorosCalinou
CancrelatteCarniplanteCarnipoulpeCheum FührerChoze
Cigalarve Âgé de 170000 AnsCochon TirelireColonel GorilleCoupe-Tête
CrabotaureCrap-HommeCrapaud-TaureauDestrochloridiumDieuDivinsecte
DragotaupeDrakulDémarronEmpereur ClochardÉvadés monstrifiés
Evil Eggs 05L'Exécuteur à l'Épée DémoniaqueExplose-Tour
Faucon, Aigle, Épervier et VautourFaux ChenaponFildelamp
Flame la Flamme InfernaleFree-TureG4G5GarohGigarocGlimace
Grande Scolopendre PatriarcheGrand RexGrobinetHamkichiHaragiri
Homme-AraignéeHomme-pieuvre avec des griffesHomo ApwalusHydromal Naturel
JansivLogicLombric de TerreLéviatankMaiko PlasmaMaître Joe
MaléfiquœilMaléfixeMante le JoliMaousMédusalguesMessager des profondeurs
MiaouMineurs monstrueuxMiretteMonstre invisibleMonstres aux pouvoirs spéciaux
MorphalMorveduseMousmétiqueMutantMutatronOiseau géantPoisson Charge
Poissons Docteurs FousPoursuiveurs monstrueuxPoussinetPrincesse Supersado
PsychopoulpePsykosPuantorRaptoraRed BouleReptilaReptilangue
Rhino-féroceRoi des cieuxRoi des EnfersRoi des fauvesRoi des Monstres
Roi des monstroterresRoi des profondeursRoi des temps anciensScaravageur
Scolopendre AînéeScolopendre JuniorSécatoroiSuper-mouseTignasse
Tireur d'élite monstrueuxLes Trois CorneillesTuningosaurus YO649Z mark IIUnicorne
Vaccine-manVentilateurVoltenWindZoosperme Noir
Hors-série
CarapadonCasse-DalleCigadulte Âgé de 170000 AnsÉmail DentaireDelorean
Fantôme à Trois YeuxLes Frères TempêteHimawariHohojiroMistigrizzly
Poisson des TénèbresRadiableSoja MaigreletTorréfacteurTrionyx
Exclusif au webcomic
Flamme InfernalePrincesse MatuvueRafale
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .