FANDOM


Emoticon_stop.pngConseils pour gérer les spoils !Emoticon_stop.png
Du contenu de cette page dépasse l'animé. Un bouton [afficher] dissimule les spoils.
Ne sont pas garantis sans spoils : les infoboxes, les tableaux, la liste des catégories et les galeries.
«
"Désormais, je vais suivre mes désirs de monstre, et je vais faire les choses à ma façon. J'aime jouer avec les jouets jusqu'à ce qu'ils se cassent."[1]
»

Miaou (ニャーン, Nyān) est un monstre chat membre de l'Association des Monstres.

Emoticon_stop.pngZONE DE SPOILS

Il est de niveau Dragon et occupe un poste de lieutenant. A cause d'un mauvais tournant dans la bataille, il décide de quitter l'Association des Monstres.

Apparence

Miaou ressemble à un chat roux et blanc bipède de taille humaine. Il a fréquemment la même expression fixe sur son visage. Sa fourrure claire est parsemée de rayures noires. Miaou a des coudes, des épaules et des joues longs et pointus. Il a de grands yeux jaunes. Un petit collier rouge à grelot orne son cou.

Emoticon_stop.pngZONE DE SPOILS

Miaou est un peu plus grand que Pri-Pri Prisonnier. Il mesure quasiment 4 mètres.

Galerie

Présentation
Avatar Miaou






Personnalité

Miaou est sans état d'âme au service de l'Association des Monstres.

Emoticon_stop.pngZONE DE SPOILS

Les prisonniers qu'il a libéré en les transformant en monstres le respectent et en retour il leur accorde quelques droits. Miaou les maintient sous son autorité dans le but de faire un affrontement distrayant avec Pri-Pri Prisonnier. Il adore faire souffrir ses proies et les terrifier. Pour lui, les autres gens ne sont que des jouets.

C'est un être mystérieux qui manque de détermination à se battre. Non pas que la puissance lui manque, mais il se bat quand ça le chante, comme ça le chante. Il profite de sa liberté. Miaou favorise les attaques-surprises aux combats à la loyale. C'est aussi l'un des nombreux membres de l'association qui ne sont pas dévoués à risquer leur vie pour le groupe, et ce alors même qu'il en est un lieutenant. C'est ce qu'il admet dès qu'il comprend être trop faible pour se mesurer au terrible Chauve Capé, ce qui l'incite à décamper au plus vite loin de lui. Cette mauvaise passe l'a décidé à quitter l'Association des Monstres à vivre en solitaire, à sa façon.[2] Cependant, si jamais on le blesse une seule fois et lui retire son droit de fuir, Miaou devient fou de rage.[3]

Miaou est si traumatisé d'avoir été excessivement câliné par sa maîtresse durant sa vie de chat domestique qu'il a peur de toute forme d'amour.

Histoire

Emoticon_stop.pngZONE DE SPOILS

Avant le début de l'histoire

A une époque révolue, Miaou était un vrai chat. Cependant, les nombreux câlins de sa maîtresse trop aimante lui ont laissé des séquelles psychologiques.

Arc du Super Fight

Miaou rentre dans la prison où les criminels l'accueillent hostilement en se tenant prêts au combat pour tenir jusqu'à l'arrivée de leur patron. Cependant, Pri-Pri Prisonnier étant absent, Miaou est un peu déçu. Toutefois, s'il est venu, c'est pour parler à eux.[4]

On apprend plus tard que la mission de Miaou a été un franc succès : une bonne dizaine de criminels ont rejoint les rangs de l'Association des Monstres, et la prison a été ravagée. Des gardiens qui ont essayé de les arrêter ont été tués. Ils sont en route pour le quartier-général.[5]

Emoticon_stop.pngZONE DE SPOILS

Arc de l'Association des Monstres

Les nouvelles recrues demandent une faveur à Miaou

Miaou fait confiance à ses nouveaux hommes de main.

Le lendemain soir, au QG, Miaou parle avec les anciens prisonniers. Ils lui font la requête d'affronter eux-mêmes leur ancien chef. Ils attendent impatiemment de lui infliger eux-mêmes une défaite avec leur nouvelle force. Miaou pense que ces gens enfermés pour des crimes atroces ont l'air de se complaire en liberté à tuer. Leur personnalité n'a même pas changé suite à leur monstrification, mais il leur fait confiance comme soldats. Miaou souhaite assister à un combat amusant
Réunion de lieutenants de l'Association des Monstres (version 2)

les lieutenants presque tous rassemblés

entre Pri-Pri Prisonnier et eux, alors il leur donne cette autorisation de l'affronter eux-mêmes.

Après cette conversation, Miaou s'endort tranquillement.

Miaou est réuni le lendemain au début de la bataille avec les autres lieutenants, Orochi, et Scrutt qui semble avoir assez observé le champ de bataille à la surface.

Au cours de la bataille, Pri-Pri Prisonnier est cerné par ses anciens codétenus qui essayent en vain de le blesser. Pri-Pri Prisonnier essaye en vain
Pri-Pri Prisonnier attaqué par Miaou (version 2)

Miaou préfère laisser les prisonniers achever Pri-Pri Prisonnier.

de les convaincre de se laisser sauver de l'Association des Monstres qui les a envoûté. Miaou se manifeste alors derrière lui pour lui révéler un petit secret : quand on devient un monstre, il n'y a pas de machine arrière possible. En entendant ça, Pri-Pri Prisonnier se retourne pour décocher un coup de poing, mais Miaou se montre plus rapide que le pathétique héros et lui inflige le Cha-châtiment en plein dans le torse. Pendant que son adversaire ressent la douleur de cette attaque, le Dragon s'étire et baille. Miaou prévient ses subordonnés qu'il a fait ce qu'il avait à faire et qu'il les laisse finir le héros. Pourtant, Pri-Pri Prisonnier se ne tombe pas à terre et reprend son équilibre avec assurance. Il croit comprendre que Miaou veut dire que ces anciens prisonniers ne pourront jamais redevenir comme avant, mais répond à cela que c'est faux, parce que l'humanité vient du cœur. Il n'abandonnera pas à les sauver. Il a foi en le pouvoir infaillible de l'amour. Suite à ce discours, les autres monstres recommencent à frapper le héros. Après quelques instants, Miaou s'aperçoit comme les autres que les dégâts qu'il a reçu ont comme été emmagasinés par son corps, phénomène plutôt effrayant à son avis au point que la question de savoir si tous les humains sont comme ça lui traverse l'esprit. Après que ses vêtements aient été en partie déchirés, Pri-Pri Prisonnier montre sa nouvelle capacité : l'Armure de Poils Angéliques ! A présent, il sent qu'il ne craint absolument plus rien de ses petits copains et peut se concentrer sur le seul dont il doit se débarrasser : le minou. En le voyant foncer sur lui, Miaou a un mauvais pressentiment : il sent que ça va finir comme quand il se faisait agresser par l'amour excessif de son ancienne maîtresse ! Heureusement, il remarque non loin une petite fissure dans le mur. Miaou dit que, puisque c'est comme ça, un autre lieutenant devra se charger de Pri-Pri Prisonnier. Sur ce, Miaou s'infiltre dans la faille. Le super-héros est abasourdi. Miaou apprend à son ennemi qu'il a la faculté de rentrer dans des fissures d'au moins 3 millimètres, et puisqu'il y beaucoup de fissures dans les environs,
Miaou le fuyard

course-poursuite

il peut voyager facilement. Après avoir prévenu qu'il va chasser d'autres héros, il fait ses adieux à Pri-Pri Prisonnier. Cela fait à peine quelques secondes qu'il a commencé à franchir la fissure qu'il voit qu'il est poursuivi par un Pri-Pri Prisonnier pratiquant le crawl à travers la pierre. Déterminé à éviter ce héros qui pourtant se rapproche de lui conformément à son instinct, Miaou s'empresse de ressortir à l'autre bout de la fissure. Cependant, Pri-Pri Prisonnier le talonne encore dans ce nouveau couloir. Avant de s'engager dans un autre petit passage, Miaou avertit son poursuivant qu'il suit son mode de vie : vivre comme il veut, se battre comme il veut. Il lui propose de plutôt combattre les prisonniers. A cela, le n°17 de classe S répond hardiment qu'il le poursuivra jusqu'au bout du monde, ce qui dégoûte encore plus Miaou. Sa course à travers les fissures le ramène dans le couloir du début où il prend un pas de course et laisse les criminels incompréhensifs derrière lui.


  • "A l'attaque !"
  • mauvais plan
  • "RETRAITE !"
Quelques instants plus tard, Miaou ressent un turbulent séisme. Il se dirige vers l'épicentre et découvre alors une scène effrayante : un héros chauve vient d'étaler le lieutenant Pochi le Mégalo ! Ne pouvant se permettre de laisser cet affront impuni, le chat se glisse silencieusement hors de sa faille au plafond et arrive dans le dos de Saitama. Vif comme l'éclair, il lui assène son attaque du Cha-châtiment derrière la tête. Sa technique ne fait cependant aucun effet au crâne de sa cible. Il se retourne vers Miaou avec un air irrité en disant qu'après le chien vient le chat. Le regard de ce héros donne tellement de frissons à Miaou qu'il détale à toute allure à travers une faille à proximité en admettant que ce type est encore plus dangereux que ce qu'il pensait et qu'il vaut mieux laisser les autres membres de l'Association des Monstres s'occuper de lui. Il n'a néanmoins aucune idée de qui se chargera de lui.


One-Shotter attaque Miaou, mais

Miaou retrouve sa sensation de supériorité.

Miaou se montre par la suite à la surface de la base, dans le quartier tenu actuellement par l'équipe de soutien en surface. Tandis qu'il marche calmement vers les héros, il est mis en joue par One-Shotter. Le coup de feu par, mais Miaou oppose sans crainte sa main, et joue d'une griffe allongée pour retourner la balle à l'envoyeur. One-Shotter se fait crever son œil droit par son propre projectile. Miaou invite les petits héros à rentrer dans son jeu, car il recherche actuellement l'amusement. Tandis que les héros se préparent à combattre, Miaou passe presque inaperçu dans le dos de la première ligne de héros. Ces derniers s'effondrent en criant de douleur suite à ses coups de griffes. Il se présente : Miaou, lieutenant de l'Association des Monstres. Par contre, il ne précise pas qu'il a secrètement pris la décision de quitter l'Association des Monstres.
  • Miaou offre son plus beau sourire pour célébrer le début de son jeu.
  • Miaou humilie Poison.
  • aucune difficulté en vue
  • griffures à volonté
Jusqu'ici, les pronostics de Scrutt s'avèrent exacts : ces héros sont faibles. Il se doutait bien que le chauve de tout-à-l'heure était une exception. Les héros sont désormais silencieux. Il plaisante en leur demandant s'ils ont donné leur langue au chat, puis remarquent derrière l'un d'entre eux le petit Chenapon, cet otage qu'avait pris son association. Miaou le félicite d'avoir été délivré. L'enfant réagit en ordonnant aux héros de tuer le monstre. Aussitôt, l'escouade forme un mur devant le chat pour faire gagner du temps afin que Food Battler Futoshi fuie avec l'enfant. Miaou affiche un grand sourire démoniaque en concluant que le thème du jeu vient d'être décidé : il va déchiqueter cet enfant devant eux. Capitaine Mizuki attaque en projetant un disque vers Miaou, tandis que des racines sortant du sol et une corde le ligotent fermement. Sans trop broncher, Miaou leur demande s'ils espèrent vraiment pouvoir l'immobiliser avec ça. D'une bouchée, il chope le disque et le casse avec ses crocs. Par son flanc droit, il se fait assaillir par Poison qui brandit son arme. Au moment où le poignard va atteindre l’œil droit de Miaou, ce dernier cligne, ce qui fige la lame. Ensuite, d'un simple mouvement de tête, il brise le couteau à la stupeur de son manieur. Tout de suite après, Feather et Shadow Ring bondissent pour lacérer le monstre avec leurs griffes. Grâce aux mouvements souples accordés par son pouvoir d'élasticité, Miaou s'extirpe de son étreinte et esquive la double-attaque en déclarant qu'ils sont aussi faibles qu'il avait prévu. Il enchaîne en assénant des coups de griffes à Feather, Shadow Ring et Poison, les battant ainsi. Quelques secondes plus tard, Miaou est vainqueur de tous ses opposants. Balayant les alentours du regard, il aperçoit sa cible et son protecteur qui court. Il les suit.


Bombardement par Gearsper

Gearsper ensevelit Miaou avec toute sa puissance.

Alors que Miaou se dirigeait avec joie vers Food Battler Futoshi, il stoppe sa marche en sentant qu'on lui tire la queue. C'est l'héroïne Capitaine Mizuki qui est en train de lui faire ça. Miaou se blâme d'avoir été un peu trop doux. Il n'est pas inquiet pour lui-même, mais il trouve stupide qu'elle n'ait pas profité de sa capacité à se relever pour fuir. Au contraire, Capitaine Mizuki trouve stupide cette idée de fuir. Elle rétorque de vive voix par sa détermination et son esprit d'équipe. D'un air moqueur, Miaou réplique qu'elle l'ennuie. Il assène un coup de griffes nonchalant. Son attaque se heurte à un mur invisible qui protège Capitaine Mizuki. La jeune fille est repoussée vers l'arrière pendant qu'un autre héros se dresse : l'un de ceux qu'il avait abattu dans la première ligne, Gearsper. Aussitôt, Miaou comprend qu'il s'agit d'un esper. Le héros, tout aussi déterminé que sa collègue, annonce qu'il va attaquer à pleine puissance, d'une manière qui pourrait mettre fin à sa vie. Miaou perd son sourire dédaigneux en voyant son dernier opposant démolir les bâtiments voisins pour les sculpter en gros pieux de pierre. Un déluge de projectiles de pierre s'abat sur lui dans un grand fracas.
  • Miaou est contraint de lâcher ses proies.
  • Miaou rencontre le n°9 de classe S Mecavalier.


Malgré cette puissante attaque, Miaou ressort indemne quelques instants après grâce à son élasticité. En émergeant de la montagne de débris, il nargue Gearsper d'être pathétique de par son incapacité à supporter ses propres pouvoirs (car il vient de sombrer dans l'inconscience). Revenant à ses moutons, le monstre aperçoit à proximité Chenapon affalé sur le sol alors qu'il se réjouissait quelques secondes plus tôt de la mort de Miaou. Bien que surpris qu'il n'essaye plus de fuir, Miaou ne manque pas cette occasion : il approche à grande vitesse et passe dans le dos de Chenapon pour le regarder de haut, lacérant au passage le ventre de Food Battler Futoshi. Miaou explique que la fuite était de toute façon inutile, car il a entendu dire qu'il était classé au niveau de fléau Dragon, ce qui le positionnerait au-dessus du commun des monstres. Le gamin panique jusqu'à se pisser dessus en entendant cette révélation. Pendant ce temps, Food Battler Futoshi se roule au sol en se plaignant d'avoir été tranché au ventre (alors qu'il n'a pas une égratignure). Miaou saisit les deux humains par le col et les traîne derrière lui. Le Dragon se plaint qu'ils soient pénibles, mais il tient à conclure son jeu par la phase promise du massacre. Tout-à-coup, Miaou doit esquiver une sorte de frisbee en lâchant ses deux prisonniers. Le projectile ne tarde pas à revenir vers son lanceur : un étrange cyborg. Les humains témoins se réjouissent à cette vue, car ce n'est autre que Mecavalier, un héros de classe S ! Chenapon et Food Battler Futoshi profitent de la situation pour courir. Miaou semble
  • Mecavalier empêche Miaou de fuir.
  • accueilli sur la moto à coup de sabot
  • blessé à 3 reprises
se réjouir. Guère bavard, Mecavalier attaque en activant sa technique Chariot. Pour le souriant Miaou, les héros de classe S ont l'air d'être des gars bizarres.


Miaou évite d'un bond la première charge de moto de Mecavalier, comprenant que le jeu serait peut-être plus prenant avec lui. Ensuite, il voit son adversaire tourner plusieurs fois autour de lui dans la rue tout en l’englobant dans un nuage créé par son pot d'échappement. Rapidement, Miaou comprend qu'il s'agit d'un gaz empoisonné. A l'instant où Mecavalier charge une seconde fois, Miaou se faufile dans une fissure du sol pendant que la moto passe au-dessus de lui. Le chat pense plutôt fuir que de prendre des risques inutiles contre ce jouet imprévisible. Cependant, il s'interrompt dans sa fuite en se sentant toucher un liquide brûlant à l'intérieur de la faille. Il ressort aussitôt à la surface en miaulant de douleur, car sa joue droite est légèrement rongée. Mecavalier annonce qu'il a versé par terre un acide de sa conception, prévu pour dissoudre plus vite les choses plus minces, à l'instar du cellophane qui se fait absorber par l'eau. Furieux, Miaou passe à la charge,
Extrêmes griffures du chat

puissance maximale d'attaque d'un chat monstrueux

virevolte entre les missiles, et monte sur la moto pour crever la tête de Mecavalier avec ses griffes. Il crie que Mecavalier ose sûrement croire qu'il ne sait faire qu'esquiver. Il n'a pas le temps de terminer son attaque que le héros de classe S le repousse d'un coup de sabot dans la figure sous sa forme Cavalier. N'ayant pas eu le résultat escompté de son gaz anesthésiant, Mecavalier abandonne son plan de capture et passe au plan d'élimination. Il atteint Miaou pendant qu'il est propulsé en l'air grâce à sa forme Chariot Volant, puis lui inflige un coup de poing géant sous la forme Tribun. Encaisser cet autre coup ne fait qu'énerver encore plus le monstre. Il s'empresse de pénétrer à l'intérieur du blindage du Tribun pour le déchiqueter à coup de Cha-châtiment. La dé-transformation surprend Miaou qui prend de la distance et reprend ses appuis au sol. Puisqu'il a eu le réflexe d'annuler sa transformation,
Un minou enragé

Miaou désire ardemment faire souffrir Mecavalier.

le monstre conclut qu'il a manqué sa dernière occasion d'avoir une victoire tranquille : le même truc ne marchera plus 2 fois, et ça, ça le rend plus enragé que jamais ! Ayant plus qu'assez, Miaou allonge ses griffes, coudes et épaules en scandant qu'il a choisi comment est-ce qu'il va l'exécuter. Mecavalier se dit au même stade et adopte une autre technique de sa Transformation Stratégique : Or. Miaou assène avec beaucoup de furiosité une volée de coups de griffes véloces. L'attaque de Miaou découpe des ruines et Mecavalier, mais ce dernier se révèle indemne malgré le recul que ça lui a infligé. Mecavalier apparaît dans une apparence dorée et flamboyante. Miaou charge en criant que pour l'exécuter,
  • "Certains fous n'apprendront jamais."
  • voyage au centre de Mecavalier
  • Miaou se fait embrocher par Mecavalier.
il va pénétrer par les ouvertures de son corps, comme la bouche et les yeux, afin de faire un massacre de l'intérieur ! Il se demande déjà à quoi ressembleront ses cris. Tandis que les débris causés par les taillades de Miaou retombent du ciel, il fonce sous sa forme aplatie, par-dessous les premières retombées qui couvrent déjà le sol, et lance une nouvelle fois le Cha-châtiment. Mecavalier encaisse tout, mais s'acharne à traquer son adversaire. Mecavalier martèle le sol
Miaou brûlé vif par Mecavalier

Miaou brûlé vif

à coups de poings en visant approximativement Miaou. Ce dernier réussit à échapper à ses attaques en se faufilant à l'intérieur d'un débris qui virevolte au milieu de la rafale. Dans sa cachette mobile, Miaou trouve une ouverture dans la garde de Mecavalier, dans son dos. Il se jette avec joie dans une ouverture au niveau de sa nuque, trop vite pour que Mecavalier ne réagisse à temps. Miaou se met à le narguer avec un petit jeu : chaque fois qu'il sort par une ouverture, il rentre avant que son hôte ne le tape, et parfois il s'amuse à le titiller ou à le taper d'un autre côté dès que Mecavalier échoue à l'attraper hors de lui. Miaou aux anges, il dit que même si le héros a une armure très résistance, de la force et de la vitesse, cette situation lui échappe complètement. S'étant baladé à son soul dans ses circuits internes, Miaou compte en finir avec Mecavalier en lançant un nouveau Cha-châtiment, mais à l'intérieur de lui cette fois. A cet instant, le Dragon déchante en sentant jaillir une chaleur intense. Mecavalier se met à dégager une chaleur extrême en expliquant que c'est sur cet atout qu'il comptait : il s'est volontairement laissé pénétrer pour le brûler. Miaou ressort en proie aux affres et en cramant, mais il est saisi par derrière et empalé par l'épée Argent. Le maîtrisant par derrière, Mecavalier sait désormais que malgré sa force, il ne peut plus lui échapper en étant empalé. Miaou refuse de finir comme ça face à un jouet ! Il se fait alors griller dans une grande déflagration.

Cette attaque n'aura cependant pas tué Miaou. Mecavalier annoncera à Genos que Miaou fera un bon sujet de dissection en vue d'élaborer du progrès technologique. Scandalisé par ce sort qui l'attend, Miaou songe qu'il n'aurait jamais combattu s'il avait su par avance ce qui l'attendait, entre le gars qui bat les lieutenants en un seul coup, et celui qui les dissèque pour en faire des outils.

Compétences & Pouvoirs

Force surhumaine :

Il semblerait que Miaou soit fort puisqu'il a participé au ravage de la prison d'Alcatrash.

Emoticon_stop.pngZONE DE SPOILS

Sa force est effectivement assez grande pour faire saigner Pri-Pri Prisonnier. Son battement de paupière suffit à bloquer un coup de couteau de Poison.
  • Cha-châtiment
  • Élasticité
Sa force est largement au-dessus de celle de Capitaine Mizuki, au point qu'elle ne peut le déplacer d'un pouce, même avec toutes ses ressources.

Vitesse fulgurante :

Miaou peut bouger très vite, jusqu'à pouvoir échapper à Pri-Pri Prisonnier et l'attaquer avant qu'il n'en ait eu l'initiative. Miaou est même beaucoup plus rapide que Shadow Ring alors que cette dernière est une ninja, et il réagit aisément lorsque One-Shotter lui tire dessus. Même un héros de classe S calculateur comme Mecavalier conclut qu'il est trop difficile de lui infliger une attaque frontale sans un plan efficace.[6]

Griffes :

Ses griffes lui servent au combat.

  • Cha-châtiment (猫罰, Neko Batsu) : Miaou assène un coup de griffes fulgurant à son adversaire. Cette attaque est assez puissante pour faire saigner et chanceler un instant Pri-Pri Prisonnier.

Élasticité :

Miaou est un chat élastique. Il a la capacité d'aplatir son corps ou de l'allonger pour s'infiltrer dans de petits recoins étroits (d'au moins 3 millimètres de large) et augmenter son agilité.

Grâce à ce pouvoir, Miaou peut allonger ses griffes pour en allonger la portée. Il peut aussi s'extirper rapidement de n'importe quelle étreinte. En utilisant tout le potentiel de cette technique, il arrive à allonger ses griffes, ses coudes et ses épaules d'environ un mètre. Il peut alors exécuter des coups de griffes de longue portée capables de trancher sur des dizaines de mètres de distance à la manière des Lames d'Air de Travestoc et Atomic Samouraï, mais à plus grande échelle.

Crocs :

La morsure de Miaou est dangereuse, car elle suffit à casser un disque olympique de Capitaine Mizuki.

Résistance surhumaine :

En plus d'être capable de supporter un gaz soporifique, Miaou a déjà encaisser en prenant un minimum de dégâts un coup de sabot et un coup de poing de Mecavalier, respectivement sous les formes Cavalier et Tribun. Puis, il a supporté quelques instants la chaleur extrême produite par la forme Or.

Combats

Adversaires
Vainqueurs
Contexte
MortsMort
MutilationsMutilation-séquelle
Miaou

évadés monstrifiés
VS
gardiens d'Alcatrash
Miaou

évadés monstrifiés
gardiens d'Alcatrash
 
Miaou

évadés monstrifiés
VS
Pri-Pri Prisonnierblessé[7]
 
Interrompu
évadés monstrifiés
 
Miaou
VS
Équipe de soutien en surface[8]
Miaou
Victoire éclair
œil droit de One-Shotter
Miaou
VS
Mecavalier[9]
Mecavalierépuisé
Victoire éclair
 

Détails supplémentaires

  • Miaou est visiblement inspiré des toons, créatures animales de fiction humoristique capables de défier les lois de la physique, notamment par l'élasticité de leur corps, et s'engageant fréquemment dans des courses-poursuites. Les toons désamorcent également les stratégies de leurs ennemis par des moyens comiques et aberrants. Même sa défaite contre Mecavalier a un aspect digne d'un cartoon tant dans la gestuelle de Miaou que sa posture lorsque son tueur tient son cadavre.

Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .