Wikia One Punch-Man
Advertisement

Emoticon_stop.png

Du contenu de cette page dépasse l'animé. Vous risquez fortement d'être spoilé si vous n'êtes pas au courant des événements récents du manga.
Emoticon_stop.png

Chenapon (ワガンマ, Waganma) est le fils de Rupin le sponsor de l'Association des Héros. C'est l'otage dont se sert l'Association des Monstres.

Apparence[]

Chenapon est un petit garçon ressemblant beaucoup à son père. Il a des cheveux châtains coupés courts et de grosses lèvres. Il porte une chemise blanche, une veste bleue finement rayée de jaune. Il porte également un short bleu à carreaux, ainsi qu'un nœud papillon à pois rouge (sans pois dans l'animé) au col et des chaussures noires aux pieds.

Galerie[]

Personnalité[]

Chenapon est capricieux. Il aime abuser du statut de son père Rupin pour s'autoriser des privilèges et faire pression sur les autres. Il a confiance en l'Association des Héros et admire les héros qu'il sait forts. Chenapon déteste qu'on lui donne tort, ce qui se voit lorsque Falot lui annonce que plusieurs héros parmi ceux qu'il attendait de venir à son secours ont déjà été battus.

Son égoïsme l'a poussé à cacher à Petit Empereur qu'il y avait un autre otage dans le nid des monstres, bien que ça lui faisait un peu mal au cœur.[1] Il a été si pris de remords qu'il a fini par avouer sa lâcheté à Petit Empereur.

Histoire[]

Arc du Super Fight[]

Son père et lui se rendent dans l'Attrape-Sushis à la Ville S sous l'escorte de Batte-man, un héros au 16ème rang de la classe S. L'Association des Héros veut assurer leur protection, mais ça ne les empêche pas de faire des activités ordinaires. Dans les plats qui défilent devant eux, Chenapon demande à Rupin de lui acheter un de ces plats dans la vitrine qui lui semblent délicieux, mais son père hésite à acheter quelque chose qui risquerait d'être trop peu luxueux pour son fils. Batte-man lui rappelle plusieurs fois qu'il ne doit pas reposer sur le buffet l'assiette qu'il vient de vider, mais Chenapon n'en fait qu'à sa tête. Au même moment, Batte-man s'absente aux toilettes pour continuer en privé son appel téléphonique. Entretemps, des monstres surgissent et détruisent la façade de la boutique. L'un d'eux s'empare de Chenapon dans ses pattes en le terrorisant. Le super-héros, alerté par le bruit, accourt.

endormis

Rupin le supplie de sauver son fils. Les monstres vérifient la photo qu'ils tiennent et confirment qu'ils ont trouvé les cibles qu'ils cherchaient. Par ailleurs, Carnipoulpe déclare qu'ils vont pouvoir l'embarquer. S'approchant, Batte-man les fixe d'un regard noir et dit qu'ils ne peuvent partir : ses protégés n'ont pas payé l'addition !

Peu après, Chenapon revient à son père, rassuré. Chenapon est impressionné par la force de Batte-man. Alors que Batte-man comptait achever Scolopendre Junior, celui-ci a le temps de sous-entendre qu'il existe une scolopendre plus puissante que lui avant que le sol ne tremble. Scolopendre Aînée surgit, déterminé à venger son ami. Or, dans leur dos, Puantor génère un gaz soporifique et endort Chenapon ainsi que son père avant qu'ils ne se rendent compte de la présence du second monstre.

Plus tard, alors qu'il est encore inconscient, Chenapon est kidnappé tandis que son père est laissé derrière eux, sur ordre de Phénix, ce dernier pensant que ce serait plus drôle de n'en enlever qu'un seul des deux.

Chenapon est emporté comme prisonnier au quartier-général de l'Association des Monstres.

Arc de l'Association des Monstres[]

Dans la nuit de son deuxième jour de captivité, Chenapon reçoit un nouveau camarade de cellule amené par Sécatoroi.

marché conclu

Assis par terre, adossé au mur, il commence par lui demander s'il fait déjà nuit dehors, ce que confirme Falot. Chenapon explique qu'il est là depuis hier après-midi et qu'il n'a eu droit qu'à du pain et de l'eau. N'ayant pas envie de mourir de faim, il veut savoir si Falot n'aurait pas quelque chose à manger. Il consent à lui donner son seul bonbon. Chenapon se sert et réclame autre chose, mais Falot dit que c'est tout ce qu'il avait. Chenapon le traite de bon à rien. Comme Falot est inquiet de ce qu'il va leur arriver, Chenapon déclare que ces monstres sont des idiots : ils ont osé le kidnapper lui en particulier alors que son père est haut placé dans l'Association des Héros. Cette révélation étonne Falot, et le fils de riche poursuit en évoquant que l'autorité de son père est telle que tout le monde obéit à ses ordres, et donc tous les héros seront obligés de venir le sauver. Chenapon suppose à ce moment que Falot voudrait qu'il ordonne aux héros de le sauver lui aussi, car les héros ne sont censés venir que pour sauver le fils à papa en priorité. Falot s'exclame que oui, il a envie d'être sauvé. Sur ce, il se lève et propose un marché à son codétenu : à partir d'aujourd'hui il devient son subordonné, et il devra lui donner sa nourriture dès que les monstres en apporteront. Le garçon cède au chantage en pleurant. Un monstre boueux apparaît aux barreaux de la cellule à cet instant en demandant de quoi ils parlent, ce qui fait sursauter Falot. Il leur dit que malheureusement leurs espoirs de rentrer sont vains. Chenapon lui somme de le libérer, sinon les héros vont venir le sauver, car il a un père très riche. Morveduse est toujours aussi sûr de lui et dit que c'est justement pour ça qu'ils vont tous mourir : les héros, et son père. Chenapon angoisse pendant un instant, mais il ajoute qu'il va y avoir d'ici bientôt des héros de classes S et A qui vont rappliquer dans cet endroit et qui sont beaucoup trop pour eux.

"Même King mourra !"

Il a vu Batte-man à l'œuvre et pense qu'il est assez fort pour tous les battre seul. Morveduse rigole quand il évoque le "terrible" Batte-man. Falot parle à Chenapon à ce moment en énonçant qu'il avait vu à la télévision l'annonce de la défaite de : Genji le Survolté, Batte-man, et qu'il a vu il y a peu Metal Knight aussi. Cette annonce déçoit beaucoup Chenapon qui dit alors à Falot de se taire s'il n'a que des mauvaises nouvelles. Quoi qu'il en soit, il garde confiance et se rappelle d'autres éléments importants de l'Association des Héros : Tatsumaki, Blast et King. Chenapon est certain que ce monstre tremble rien qu'en entendant ces noms. Morveduse lui rétorque qu'il doit comprendre que l'Association des Monstres est née dans le but de vaincre tous ces héros. Ils sont au courant de leur puissance immense, mais il le répète : ils vont tous mourir. Eux aussi ils ont des éléments très puissants, et même plus que ne le sont les héros de classe S, notamment leurs lieutenants, qui sont tous de niveau Dragon. Ils ont tous une puissance qui relève du miracle, des chefs-d'œuvre de Dieu lui-même. Même King mourra.


"Non merci alors."

Après une nuit de sommeil, ils sont réveillés par Sécatoroi qui compte emmener Falot. Chenapon est scandalisé que Falot puisse être libéré et veut avoir le même privilège. Sécatoroi rectifie le quiproquo : il ne va pas le libérer, il va l'emmener pour jouer avec lui, mais Chenapon a le droit de les rejoindre... Ce n'est pas très intéressant pour le fils de riche qui n'a plus d'objection à ce que son camarade sorte seul Falot s'en va en pleurant, emmené de force par le monstre dans les couloirs.


Attendant son sort dans sa cellule sous la garde de quatre monstres, Chenapon est soudain assailli par une

petite grenouille qui lui agrippe la bouche. Les monstres qui le surveillent ne font que se demander s'ils pourront bientôt le manger pendant que lui s'efforce d'arracher cette grenouille. Tout-à-coup, ils se rendent compte qu'un gaz empoisonné se répand dans la pièce. Chenapon ne craint rien, car la grenouille fixée à sa bouche vient de prendre la fonction d'un masque respiratoire. Les barreaux de la cellule sont sciés, et rentre alors Petit Empereur. Ce dernier annonce être venu le sauver. A cet instant, Morveduse qui était caché au plafond saute sur Petit Empereur. Le héros se protège sous un parapluie déployant un champ de force et engage le combat. Il parvient à défaire Morveduse en le faisant exploser avec de l'essence. Petit Empereur entraîne désormais Chenapon hors de la pièce, loin de cette odeur de brûlé.


Une fois dans le couloir, les deux enfants retirent leurs masques à gaz respectifs. Comme il déclare qu'il est affamé, Chenapon reçoit une brique à boire de la part de son protecteur. Petit Empereur lui conseille de boire pendant qu'il marche, car ils doivent rester en mouvement. Chenapon se plaint devant lui qu'ils ont mis du temps à venir. Un regard noir de Petit Empereur l'oblige à s'excuser. Ils remarquent une ombre se profiler dans un couloir latéral devant eux. Petit Empereur préfère envoyer son tank télécommandé en éclaireur. Chenapon voit le héros sortir de son cartable un système de télécommande et un tank miniature

Petit Empereur VS G5

qui ont l'air amusants. Le char d'assaut avance lentement vers le couloir latéral, puis tire puissamment vers l'inconnu, ce qui fait sursauter Chenapon. En retour, un coup rapide et encore plus violent détruit la sentinelle, ce qui fait encore plus sursauter Chenapon. Un grand robot samouraï rentre dans leur couloir et se prépare à tuer Petit Empereur. Le n°5 de classe S envoie depuis son cartable quatre flûtes missiles qui se fichent dans le sol autour de la machine et l'encerclent d'une cage électrique. Petit Empereur rassure Chenapon : ces câbles transmettent un très haut voltage qui désintègreront quiconque essaye de les forcer. Chenapon est ravi et a envie de ramener ce robot pour lui à la maison. Cependant, le robot détruit d'un coup de sabre le piège et reprend son avancée inexorable. Chenapon est paniqué en voyant que son garde du corps prend aussi peur et lui ordonne de s'écarter. Il observe Petit Empereur faire appel à un groupe de Toutous Mordeurs qui prennent ensuite une posture bizarre. Les trois robots fusionnent alors en une seule machine : Cerbère Enragé, qui fascine Chenapon parce que ça promet un combat de puissants robots. Petit Empereur lance son robot à l'assaut, mais Chenapon n'a pas le temps de profiter du spectacle car Petit Empereur l'entraîne dans une fuite.

Chenapon demande des explications à Petit Empereur qui avait pourtant la possibilité de gagner avec ce puissant robot. Petit Empereur dit que ça lui aurait coûté du temps précieux. Chenapon s'étonne qu'il fuie ce combat alors que son père lui a affirmé que c'était le travail des héros d'obéir à ceux qui les financent et de tuer les monstres. Petit Empereur dit qu'il est dans le vrai, mais qu'il y a plus encore. Sa mission prioritaire est de sauver Chenapon en l'emmenant en surface, pas de perdre du temps en combattant. Tout en parlant, Petit Empereur étripe un autre monstre avec des outils. S'il gagne, mais avec des blessures sévères, il a en tête la question de qui guidera le garçon à la surface. Effrayé par les actes sanglants de son interlocuteur pendant la conversation, Chenapon a saisi l'essentiel.

Peu après, ils ralentissent leur fuite pour reprendre leur souffle. Chenapon sursaute en se découvrant un cadavre. Petit Empereur lui dit de ne pas s'en faire : ce n'est qu'un ennemi qu'il a abattu un peu plus tôt. En regardant plus posément, Chenapon a le temps de remarquer, avant de contourner le cadavre avec son protecteur, que ce monstre

le monstre revenu d'entre les morts

ressemble comme deux gouttes d'eau à Zoziau Placide. Petit Empereur demande si c'était une célébrité. Chenapon lui raconte que c'était un personnage dans la série "l'Empire des Animaux", un feuilleton qui a pris fin pour cause de problèmes générés par l'abus de l'humour noir. Zoziau Placide était un personnage très bête au point de mourir tout le temps. Petit Empereur est captivé par ce détail précis. Le civil explique que le personnage mourrait de diverses façons : il volait dans les lignes à haute-tension, finissait grillé comme un poulet, mais il revenait à la vie dans l'épisode suivant sans avoir l'air de se préoccuper du drame qu'il avait subi dans l'épisode précédant. Comme Petit Empereur est omnibulé par ce détail de résurrection, Chenapon insiste : c'était scripté. Petit Empereur porte l'hypothèse que ce monstre a hérité de facultés à partir du costume dans lequel il a joué un rôle dans cette histoire. A cet instant, un flash aveuglant de lumière jaillit du cadavre qu'ils venaient de dépasser. Ils se retournent et assistent avec stupéfaction à un résurrection : Phénix Réincarné succède à Phénix ! Petit Empereur attaque, mais une bourrasque brûlante déferle depuis les ailes de son ennemi. Chenapon est vite abrité sous un parapluie qui génère un champ de force, à temps pour échapper au déferlement brûlant. Petit Empereur laisse le parapluie aux mains de Chenapon. Ce dernier est apeuré et n'a pas envie que son protecteur le laisse seul. Petit Empereur compte vaincre une nouvelle fois le phénix. Cependant, le héros de classe S subit une attaque très violente dans le ventre qui le projette contre un mur sous le regard inquiet de Chenapon qui se répète qu'un héros de classe S ne peut pas perdre. Le combat passe un autre cap quand Petit Empereur fait appel à un robot énorme qu'il appelle "Brave Giant". Bien qu'impressionné, Chenapon ne peut s'empêcher de demander avec indignation pourquoi Petit Empereur n'a pas sorti cette arme incroyable depuis le début. Cette remarque n'a pas échappé aux oreilles de Phénix Réincarné qui confirme : le mieux aurait été pour Petit Empereur aurait été de faire appel à cette arme ultime dès qu'il avait mis la main sur l'otage. Le fait qu'il n'ait pas osé faire ça implique que le Brave Giant a une grosse limite d'utilisation.

Petit Empereur se dépêche de ranger Chenapon à l'intérieur du cartable du Brave Giant, pour le protéger pendant le combat.

Durant le combat, Chenapon est très fortement secoué.

Une minute plus tard, Chenapon est déposé hors du cartable, mais il vomit. Petit Empereur le prie de laisser un héros chauve s'abriter avec lui sous le parapluie. Chenapon refuse, car ce serait l'obliger à se serrer.

Le Chauve Capé étale au sol des zombies.

Durant l'affrontement, le souffle de deux attaques opposées provoque un souffle qui projette Chenapon contre le mur. Il est amorti par son champ de force, mais il a gagné une douloureuse bosse à la tête. Puis, Chenapon remarque Saitama dire "On est de retour", ce qu'il trouve bizarre. Le combat passe à cet instant dans une sorte de moment calme.

Chenapon est terrifié lorsque Phénix Réincarné révèle son pouvoir de nécromancie. Les cadavres des monstroterres deviennent des zombies. Certains d'entre eux essayent de s'en prendre à Chenapon, mais ils sont presque aussitôt étalés en purée au sol. Chenapon a du mal à comprendre si c'est parce qu'ils étaient très faibles. Entretemps, Petit Empereur est en difficulté, car son Brave Giant a été immobilisé par la horde de morts-vivants. Le héros ne faiblit pas malgré les menaces cumulées et déclenche un Gigavolt Smash qui entraîne l'autodestruction de son robot. Après ce processus, Chenapon est impressionné de constater tous les zombies détruits, mais déçu que le monstre de niveau Dragon soit indemne. Le héros chauve dit qu'il n'y a pas probablement de mouron à se faire vu comme Petit Empereur a de l'assurance. En effet, Petit Empereur use d'un stratagème bizarre qui fait rire de façon incontrôlable son adversaire. En fait, il a réussi à infiltrer dans le costume du monstre son robot miniature Guiliguili n°3 pour le faire rire jusqu'à ce qu'il meure d'étouffement. Chenapon trouve cette méthode morbide. Phénix Réincarné, refusant de se défaire de son costume, finit par exploser pour une raison inconnue. Au milieu de la fumée apparaît sa nouvelle vie : un monstre inoffensif de niveau Loup, Poussinet. Devant ce ridicule petit monstre, Chenapon s'amuse à essayer de l'écrabouiller. Poussinet court pour éviter les pieds du gamin.

Son jeu est interrompu par un homme qui se manifeste en envoyant au loin Poussinet d'un coup de pied. Chenapon recule devant les deux hommes suspects qui arrivent. Or, au moment où Wind et Flame se précipitaient à l'attaque, Saitama les neutralise facilement d'un seul coup. Quand Petit Empereur identifie sur son ordinateur les inconnus comme des criminels de classe S, Chenapon se demande comment des types censés être puissants ont pu être battus par un héros de classe B. Petit Empereur que cela peut être dû à un affaiblissement qu'ils ont subi plus tôt lors du courant électrique infligés à tous les zombies. Ils sont peu après rejoint par Toutou Mordeur n°24. Petit Empereur dit que le robot les a retrouvés grâce à son odorat, ce qui implique qu'il va pouvoir les aider à retrouver le chemin vers la sortie malgré qu'ils soient perdus loin sous terre. Toutou Mordeur n°24 les invite même à monter sur son dos. Chenapon a peur que ce robot endommagé ne tienne pas le coup, mais son propriétaire n'y réfléchit pas, car il est déjà satisfait de retrouver une de ses créations.

Chenapon a trop peur pour aider Falot.

Ils s'accrochent fermement au robot pendant que Petit Empereur les prévient qu'ils ne doivent pas se mordre la langue. D'un bond prodigieux qui surprend même le n°5 de classe S, ils partent vers les hauteurs. Durant le trajet, Chenapon est questionné par Petit Empereur, curieux de savoir s'il n'aurait pas connaissance d'autres prisonniers humains dans cette base. En se rappelant de la peur que lui a inspiré Sécatoroi, Chenapon n'a pas le courage d'évoquer la présence de Falot, se doutant que cela inciterait Petit Empereur a prolonger leur voyage dans cet endroit terrifiant. Chenapon prétend qu'il n'y a aucun autre prisonnier dans cet endroit, et Petit Empereur le croit.


Toutou Mordeur n°24 les mène avec succès sous une bouche d'égout ouvrant sur la surface. Chenapon commence à faire une danse de réjouissance avec le robot. Du haut de la petite échelle, Petit Empereur annonce que la plaque qui la recouvre refuse de bouger pour une raison ou une autre. Devant ce problème, Chenapon propose à tout le monde de pousser en même temps. Tous les quatre se placent, et, au signal du héros de classe S, poussent fort. La manœuvre fonctionne. Ils arrivent à l'air libre après des efforts qui ont exténué Chenapon. Le garçon est accueilli par un cadre de l'Association des Héros. Son sauvetage amène la joie dans l'équipe de soutien en surface, qui va le prendre en charge. Quant au Chauve Capé, il est obligé de partir. Tout le monde se rassemble dans la rue, autour de Petit Empereur pendant qu'il communique à l'équipe d'assaut en sous-sol la réussite de la mission de sauvetage. Les autres membres de l'équipe lui répondent tour-à-tour,

Petit Empereur lui pardonne.

jusqu'au moment où Chenapon sursaute en entendant un rapport d'Atomic Samouraï révélant la présence d'un autre enfant perdu dans les couloirs. Chenapon réalise que Falot est donc encore en vie. Sa honte resurgit et grandit, alors que le 5ème héros de classe S suppose qu'il y a pu y avoir d'autres cellules de détention dans la grande base. Chenapon tire sur le pull de Poison en lui demandant s'il peuvent aller aider l'autre enfant. Poison est déconcerté par cette requête, mais le classe S décide instantanément de redescendre, ce qui effraie Chenapon. Il souligne le fait qu'il a dû sacrifier son arme secrète pour le protéger et pense qu'il vaut mieux laisser l'affaire aux adultes. Ce n'est pas acceptable pour son interlocuteur. De plus, Petit Empereur lui assure qu'il a d'autres armes secrètes en réserve, mais Chenapon demeure inquiet. D'autres héros se disent prêts à l'accompagner, mais rien n'y fait. Chenapon comprend que Petit Empereur va obligatoirement descendre à la recherche de l'autre enfant. En conséquence, Chenapon fait devant tout le monde une déclaration sans plus cacher son air honteux : il leur donne le nom et la description physique exacte de Falot. Chenapon avoue aussi à Petit Empereur pour qu'il n'a pas eu le courage de lui avouer ça plus tôt, et demande pardon. Petit Empereur se retourne, lui pose une main sur l'épaule, et lui demande avec le sourire de lui souhaiter bonne chance. Chenapon regarde avec tristesse Petit Empereur disparaître par la même bouche d'égout.


Un autre monstre arrive plus tard, seul. Chenapon fanfaronne en estimant qu'il a l'air faible. Cependant, il déchante au fur-et-à-mesure que le monstre félin s'approche de façon terrifiante en abattant les rangs de héros

Tout repose désormais sur Futoshi Boustifaille.

sur son passage. Il se présente comme Miaou, lieutenant de l'Association des Monstres. Chenapon tremble de peur lorsque Miaou le remarque en particulier et le félicite d'avoir été libéré. Tandis qu'il se fait traîner en retrait par Baurgne, Chenapon ordonne aux héros de faire leur boulot en exterminant ce monstre. Le bureaucrate confie le garçon à Futoshi Boustifaille en lui ordonnant de courir vers le QG. Le héros de classe C détale avec Chenapon sur son épaule. Quelques secondes plus tard, toute l'équipe de soutien est déjà KO comme peut le constater Chenapon, et il frémit en croisant le regard de Miaou qui le prend maintenant pour cible. Chenapon ordonne à son dernier protecteur d'accélérer et d'arrêter de bouffer, mais Futoshi Boustifaille lui répond qu'il a besoin de suppléments d'énergie.

Pendant la fuite, Chenapon remarque, à l'instar de Futoshi Boustifaille, Psychodroïde en train de tenir tête seul face à Miaou. Le petit esper, parvient à utiliser une attaque très puissante qui ensevelit le monstre sous des tonnes de débris, avant de s'évanouir.

D'abord décontenancé par ce retournement de situation, Chenapon saute de joie et se met à narguer Miaou en clamant que ça lui apprendra à se frotter aux héros. Il déchante tout de suite en voyant le félin s'extirper des débris grâce à son élasticité. Chenapon tombe à la renverse, et il redouble de panique lorsque le chat apparaît subitement au-dessus de lui pour lui demander s'il n'était pas censé fuir. Entretemps, Miaou a déjà asséné un coup de griffes au héros de classe C censé protéger l'enfant. Miaou évoque que toute

Mecavalier tombe à pic.

fuite était inutile, car il a été estimé au niveau de fléau Dragon. En entendant ce dernier mot, Chenapon commence à avoir peur au point d'uriner dans ses vêtements et à gémir. Agacé par les cris de Chenapon et Futoshi Boustifaille réunis, Miaou les entraîne par le col afin de terminer son jeu par le massacre prévu. Or, voilà que Miaou est obligé de les lâcher à cause d'une attaque surprise. Chenapon se redresse et découvre avec stupéfaction la présence d'un héros de classe S : Mecavalier ! Très vite remis d'aplomb par cette nouvelle, Chenapon détale en recommençant à narguer son poursuivant. Il dit qu'il vaudrait mieux pour lui de faire adieu à sa douce vie de chat avant de finir en chair à pâté. Tandis que Mecavalier défie Miaou, Chenapon et Futoshi Boustifaille (indemne malgré l'attaque qu'il a prise) s'enfuient au pas de course.


Quelques minutes plus tard, Futoshi Boustifaille, amaigri, ralentit. Il dit qu'il a besoin de manger. Chenapon lui conjure de continuer, car il pense que l'arrivée n'est plus très loin. Futoshi Boustifaille obtempérant pas, Chenapon s'en prend à lui en tirant sur son chapeau et en lui sommant de ne pas se dégonfler s'il est un héros de classe C. Comme son protecteur veut contester, ils sont soudainement

le transporteur

rattrapés par Genos qui transporte à grande vitesse un tas de héros blessés sur son dos. Baurgne attrape Chenapon pendant que Genos attrape le héros de classe C. Ils sont ainsi emportés à leur tour par le héros cyborg de classe S dans un rythme effréné. Baurgne conseille vivement au gamin de bien s'accrocher jusqu'à ce qu'ils soient sorti de cet endroit. Lors d'un passage à niveau sur une voie ferrée, Chenapon décolle légèrement. Baurgne le saisit, puis sauve Futoshi Boustifaille d'une collision avec une barre transversale. Chenapon est le premier à remarquer peu après qu'ils sont poursuivis. Deux monstres rapides viennent de les dépasser en sautant de toit en toit. Ils bondissent pour dévorer le groupe transporté, mais Genos les descend aussitôt avec des lasers. Heureusement, la course prend vite fin quand ils arrivent derrière le grillage limitant le quartier sinistré. Chenapon et les autres sont déposés vivement par terre. Ils sont vivants, tant bien que mal grâce à Genos, pour le plus grand soulagement de l'enfant.

En entendant Genos décider qu'il va repartir au combat, Chenapon fait un caprice pour qu'il soit, comme lui le voulait, son protecteur jusqu'à la fin de la mission d'escorte. Futoshi Boustifaille se porte à la place garant de Chenapon, pour pouvoir servir un minimum à quelque chose aujourd'hui puisqu'il n'était d'aucune utilité au combat.

A la suite de séismes, le camion sera coincé sur la route, devant une grande faille. Les passagers décideront de se cacher, eux et leur véhicule sous un bouclier furtif quantique, pendant que les trois héros du groupe montent la garde. Ils seront rejoints par deux héros qui se retrouveront coincés avec eux.

Quand des arrivants découvrent le camion, Chenapon sort et se réjouit de voir Falot qui a été ramené par King. Chenapon et Falot se tiennent dans les bras en pleurant de rassurement. Il sort de son émotion en s'inquiétant brusquement pour Petit Empereur en secouant Falot. Ce dernier lui explique que ce n'est pas lui qui l'a sauvé, mais un monsieur et King lui-même. Catastrophé, Chenapon demande à King et Batte-man d'aller à la rescousse de Petit Empereur, car leur collègue est retourné se battre alors qu'il était à court d'armement. Chenapon rejoint d'un air malin qu'ils n'ont pas à s'inquiéter : il convaincra son père de payer les frais d'hôpital pour eux. Baurgne met ensuite au courant King et Batte-man sur la situation et les charge de partir là-bas, affronter les lieutenants. Une fois qu'ils s'apprêtent à partir grâce au lance-pierre improvisé de Batte-man, Chenapon et Falot, rentrés dans le camion, leur souhaitent bonne chance. Les deux héros répondent d'un pouce en l'air. Baurgne coupe à ce moment le mécanisme du lance-pierre. Les enfants regardent fièrement les héros s'envoler dans les airs.


Détails supplémentaires[]

  • Initialement dans le manga, Chenapon taisait devant Petit Empereur la présence de Falot sans l'ombre d'un remord.[1] Chenapon était décrit la majeure partie du temps comme quelqu'un de purement égoïste et insupportable.

Références[]

Navigation[]

Civils & forces de l'ordre
Canon
AnètheBaboumBarbaneBasilikBaurgneBombBouffiCharankoChenapon
CommentateurCyborgorillaDirecteur d'AlcatrashEmployé barbuEmployé à lunettes
EztragonFalotLa fille d'un cadre de l'Association des HérosGaloche
Gamin avec un menton fendu comme un culGatlinGenusGrassousGrimasse
GrisbiJakmenKicérienKidobLe Loup-garouLing LingMentaïMoustiep
OuraganePabrikaRidmaRupinSabu et YôSafranneSauleySésane
SuichoSuikoSuiryûSytchTatsuZakosZanbaïZenko
Hors-série
CléopâtreLe drapierFrankJaguarKumaLéoMcCoyNathalie V9Présentatrice
Advertisement