FANDOM


Emoticon_stop.png Du contenu de cette page dépasse l'animé. Un bouton [afficher] dissimule les spoils.
Ne sont pas garantis sans spoils : les infoboxes, les tableaux, la liste des catégories et les galeries.

Charanko (チャランコ, Charanko) est l'unique et dernier disciple de Bang au Dojo du Poing destructeur fluctuant depuis que Garoh a tabassé tous les autres élèves.

ApparenceModifier

Ce jeune adolescent est vêtu d'un simple kimono blanc et d'une ceinture blanche. Ses cheveux roux sont longs et décoiffés.

GalerieModifier

PersonnalitéModifier

C'est une personne impulsive et présomptueuse ayant une admiration aveugle pour Bang, son maître. Il l'élève au-dessus de tous les hommes et refuse de croire quand celui-ci déclare que Saitama est encore plus fort. Il ne peut pas supporter non plus que son maître le protège parce qu'il est faible alors qu'il est plein de bonne volonté. Pour ça, il osera attaquer Garoh.

Malgré son tempérament, il peut s'entendre assez bien avec les autres personnes, même Saitama.

Charanko aime essayer de draguer les jolies filles, mais il n'est pas assez convainquant.[1]

HistoireModifier

Avant le début de l'histoireModifier

Étant incompétent, Charanko était régulièrement victimisé par d'autres disciples comme Grimasse.

Il fut le seul élève de Bang absent lorsque Garoh tabassa tout le monde au Dojo du Poing destructeur fluctuant en l'absence du maître. Suite à cet incident, tous les autres élèves quittèrent le dojo.

Histoire bonus Le meilleur discipleModifier

Il devint le seul élève de Bang depuis ce jour tragique.

Arc des Chauves-souriresModifier

Charanko est vu réagir dans une rue de Ville F lorsque quelqu'un s'écrie que la Crotte Dorée vient d'exploser.

Episode spécial 5Modifier

Arc de l'Invasion extraterrestreModifier

Alors que Bang fait une démonstration à Saitama et Genos du Poing destructeur fluctuant dans son dojo où il les a invité, Charanko est à genoux au bord du tatami. Comme Bang propose à Saitama et Genos de s'essayer à cet art martial puisqu'il les sait capables d'apprendre vite, le chauve refuse net parce qu'il s'attendait à ce qu'on lui montre réellement quelque chose d'impressionnant avant de passer la main à son disciple cyborg, ce dernier refuse aussi car il n'est quête que d'armes pour augmenter sa puissance destructrice pure.
Charanko veut défendre l'honneur de Bang

"Arg... J'abandonne."

Charanko est outré de les voir mépriser l'art martial de leur dojo et veut les défier. Cependant, il suffit à Genos de lui empoigner la gorge d'une main pour le faire abandonner. Celui-ci, déçu, évoque qu'il avait entendu parler d'un grand nombre d'élèves performants de ce dojo. Bang, leur parle vaguement alors du souci qu'il y aurait eu avec Garoh par le passé. Saitama déduit du fait qu'il ait corrigé cet ancien élève qu'il est fort. Charanko est vexé qu'il n'ait pas entendu parler de son maître dont il commence à faire l'éloge tant sur son titre de héros, Croc d'Argent, que sur sa force. Il rabaisse même Saitama en rappelant qu'il n'est qu'un héros de classe B, ce qui lui vaut de se faire réprimander par Bang qui lui déclare que Saitama est beaucoup plus fort que lui.

Charanko veut protester dans son incompréhension, mais il est interrompu par un fonctionnaire de l'Association des Héros qui arrive essoufflé pour convoquer Genos et Bang. Avant de partir, Bang lui confie la garde de son dojo. Inquiet, il souhaite bonne chance à son maître.

Histoire bonus LangoustesModifier

Arc de la Chasse aux hérosModifier

Bang affronte son élève pendant un cours.
Beaucoup de monde chez Saitama aujourd'hui

Charanko vient se renseigner chez Saitama.

Après l'avoir battu à maintes reprises, il se met à lui parler méchamment, lui reprochant de n'avoir toujours fait aucun progrès depuis qu'il est dans son dojo. Charanko ne comprend pas, car d'habitude, son maître ne se comporte pas ainsi. Disant avoir assez perdu de temps, Bang annonce qu'il le renvoie, ce qui attriste terriblement Charanko.


Il se rend en fin d'après-midi chez Saitama et Genos pour les prévenir du comportement anormal de son maître. Dans sa tête, il a l'impression qu'il y a du monde par rapport à d'habitude chez eux, car on remarque qu'ils sont en compagnie de King qui joue aux jeux vidéos et Blizzard Infernal qui grignote des cookies. Genos pense avoir une explication à lui donner : Croc d'Argent s'est porté volontaire pour traquer Garoh, et il voudrait éviter de mêler Charanko au danger. En entendant cela, il est choqué que son maître ait du prendre une si terrible décision. Il est encore plus déprimé quand Saitama annonce qu'il ne se souvient même pas de lui.
Charanko attaque Garoh

Charanko passe à l'attaque.

Dans l'animé, Charanko est vu en train d'errer dans un parc en se lamentant d'être protégé ainsi par Bang. Il entend alors à proximité une voix qu'il reconnaît aussitôt : celle de Garoh, en train de menacer Roulettes Rider.[2]

Il rejoint les lieux où Garoh vient de terrasser Master Marcel, Roulettes Rider, et le Gang des Marcel (hésitant d'abord par crainte lorsqu'il entend les cris des héros dans l'animé uniquement). Charanko tente d'attaquer Garoh dans le dos avec le Poing destructeur fluctuant.

Plus tard, son maître et Bomb arrivent, déçus d'avoir manqué le monstre humain, mais Bang remarque que Charanko fait partie des blessés.

Le lendemain, Saitama passe dans sa chambre. Charanko, mal en point, s’énerve d'entendre que Saitama ne se souvienne même pas de son nom. Il commence à l'amadouer en lui proposant une banane et en se montrant compatissant, sauf qu'il change bien trop grossièrement de sujet. Charanko, bien que choqué de ce comportement, lui demande s'il souhaite vraiment affronter un puissant artiste martial. Il est étonné puisque Chauve Capé avait déjà refusé l'offre de Bang. Son visiteur lui répond que c'est une envie nouvelle. D'abord, il réitère la proposition de son maître, qui est déjà un combattant terrible.
Encore plus de bananes pour négocier

Saitama négocie à grand renfort de bananes.

Pour Saitama, c'est impoli de demander ça à une personne âgée. Charanko répond qu'il est déjà impoli. De toute façon, il estime qu'il n'a aucune chance puisqu'il est un débutant qui n'a pas connu le même entraînement que lui. Or, il est lui-même aux yeux de Saitama un débutant, ce qui l'agace et le fait douter que Saitama soit là pour lui rendre visite. Avant qu'il ne parte, Charanko lui offre un billet qu'il avait acheté pour participer à un tournoi d'arts martiaux. Normalement, il y aurait participé, mais il est actuellement en mauvais état. Le Chauve Capé en déduit qu'il abandonne, ce que confirme  le blessé qui de toute façon ne devait avoir aucune chance de gagner. Il lui propose de se mettre en spectateur dans l'arène avec ce billet. La récompense pour le tournoi est de 3 millions de yens pour le vainqueur (ce qui donne de gros yeux à Saitama), sauf que ses blessures l'obligeraient à abandonner. Or, il remarque un autre problème : il a inscrit le billet à son propre nom. Il insiste pour que Saitama n'ait pas l'idée de se faire passer pour lui sachant que ce billet est à son nom. Malheureusement, Saitama n'a pas l'air de l'écouter.

Arc du Super FightModifier

Saitama emprunte finalement son identité et son invitation pour s'introduire au 22ème Super Fight. Dans l'animé, Charanko se promène sur le toit de l'hôpital en s'inquiétant du fait que Saitama est probablement assez con pour voler son identité et participer au tournoi. Il est rejoint par Roulettes Rider qui le rassure : si Saitama participe à ce tournoi, il ne craint rien puisque c'est un héros.

Toujours dans l'animé, Roulettes Rider redouble de paroles rassurantes envers Charanko, ajoutant que Saitama n'a probablement pas volé son identité puisque c'est un héros.[3]

Quand les monstres pénètrent dans l'hôpital dans la même journée, il est inquiet malgré l'intervention du Gang des Marcel et ne peut que rester dans son lit.

Emoticon_stop.pngSPOIL

Arc de l'Association des Monstres

Histoire bonus Impatience

Pendant qu'une pagaille se produit en fin de journée dans les couloirs de l'hôpital, Charanko déguste dans sa chambre sa banane sans plus essayer de comprendre ce qui se passe.

Compétences & PouvoirsModifier

Compétences brutesModifier

Force
faible

Charanko est connu comme le plus faible des disciples de Bang.


Résistance
ordinaire

Charanko n'encaisse pas particulièrement bien les coups des autres. On l'a vu se faire battre en un seul coup par un représentant de l'École de la Voie impitoyable.[4]


Endurance
faible

Charanko ne tient jamais longtemps en combat.


TalentsModifier

Poing destructeur fluctuant (流水岩砕拳, Ryūsui Gansai-ken)
faible

En tant qu'élève de Bang, il apprend cet art martial, mais il est si inexpérimenté qu'il est incapable de le pratiquer correctement.



CombatsModifier

Adversaires
Vainqueurs
Contexte
Charanko
VS
Genos[5]
Genos
Abandon
Charanko
VS
Bang[6]
Bang
Charanko

Master Marcel


Roulettes Rider


Gang des Marcel
VS
Garoh[7]
Garohblessé

RéférencesModifier

  1. Histoire bonus Impatience
  2. Episode 15
  3. Episode 16
  4. Histoire bonus Langoustes
  5. Chapitre 29/Episode 10
  6. Chapitre 45/Episode 15
  7. Chapitre 46/Episode 15

NavigationModifier

Civils & forces de l'ordre
Canon
AnètheBaboumBarbaneBasilikBaurgneBombBouffiCharankoChenapon
CommentateurCyborgorillaDirecteur d'AlcatrashEmployé barbuEmployé à lunettes
EztragonFalotLa fille d'un cadre de l'Association des HérosGaloche
Gamin avec un menton fendu comme un culGatlinGenusGrassousGrimasse
GrisbiJakmenKicérienKidobLe Loup-garouLing LingMentaïMoustiep
OuraganePabrikaRidmaRupinSabu et YôSafranneSauleySésane
SuiryûSytchTatsuZakosZanbaïZenko
Hors-série
CléopâtreLe drapierFrankJaguarKumaLéoMcCoyNathalie V9Présentatrice
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .