FANDOM


Les souris effrayées (窮鼠, Kyūso) est le 117ème chapitre du manga, où alors que la situation semble désespérée pour l'équipe de soutien en surface, Psychodroïde tente le tout pour le tout contre Miaou.

RésuméModifier

Version 1Modifier

Capitaine Mizuki fait de son mieux pour tirer par la queue Miaou en l'honneur de son équipe. Le monstre lui assène nonchalamment un coup de griffe, mais son coup est mystérieusement paré par un mur invisible. Psychodroïde se manifeste debout et prêt à se battre, malgré sa blessure profonde. Il s'apprête à utiliser toute sa puissance psychique en s'inspirant de Tatsumaki, même si ça risque de lui coûter cher. Miaou comprend en le voyant fracasser par télékinésie plusieurs immeubles du quartier qu'il ne plaisante pas. Psychodroïde déchaîne sur le lieutenant une volée de pieux de roche géants dans un terrible fracas qui fait s'évanouir sa collègue de classe B. Sous terre, Blizzard Infernal ressent ce pouvoir psychique et manque de le confondre avec celui de sa grande sœur. Ravi d'avoir rendu la pareille à Capitaine Mizuki, [1] Psychodroïde se laisse tomber dans l'inconscience. Les deux fuyards se sont stoppés pour assister à la confrontation. Chenapon bondit de triomphe.

Miaou coupe l'élan de réjouissance du gamin en s'extirpant avec élasticité des décombres. Il se moque de Psychodroïde qui n'a pas supporté le contrecoup de sa propre attaque. Sur ces paroles, il arrive subitement près de sa proie principale en ayant donné une large griffure à Futoshi Boustifaille. Le héros de classe C se met à se rouler par terre en gémissant qu'il a mal (alors qu'il n'a aucune blessure apparente). Chenapon pisse dans ses vêtements de son côté lorsqu'il entend Miaou évoquer qu'il a été estimé au niveau de fléau Dragon. Miaou est assez agacé par leurs comportements respectifs. Il les traîne par le col pour finir son jeu mortel comme il l'avait prévu. Miaou se fait couper dans son élan par une attaque surprise qu'il évite de justesse. le frisbee qu'il vient d'éviter retourne vers son lanceur sous la forme d'une boîte noire. Le lanceur n'est autre que Mecavalier, le héros n°9 de classe S de l'Association des Héros. Même Baurgne qui assiste en retrait à la scène est stupéfait. Chenapon et Futoshi Boustifaille détalent grâce à cette opportunité. Mecavalier passe à l'attaque avec sa Transformation Stratégique en invoquant sa forme Chariot. Miaou est intéressé par ce spécimen des atypiques héros de classe S.

Version 2Modifier

Une page a été rajoutée montrant Miaou interrompu dans son début de poursuite par Capitaine Mizuki lui tirant la queue.

GalerieModifier

Présentation
Chapitre 117






RéférencesModifier

  1. Chapitre 94

NavigationModifier

Chapitres et épisodes
Canon
Arcs
Chapitres
Episodes
Arc Introduction 1234 1
Arc de la Maison de l'Évolution 567891011 23
Arc des Chauves-sourires 12131415 4
Arc de l'Almanach des super-héros 16171819 56
Arc de la Rumeur des monstres 20 6
Arc de la Météorite 2122 7
Arc du Roi des profondeurs 232425262728 89
Arc de l'Invasion extraterrestre 2930313233343536 101112
Arc du Secret de King 3738 13
Arc Introduction de Garoh 3940 1314
Arc du Clan Fubuki 41424344 1314
Arc de la Chasse aux héros 454647484950 1516
Arc du Super Fight 51525354555657585960616263 1617181920
64656667686970717273747576 2122
777879
Arc de l'Association des Monstres 80818283848586878889909192 222324
93949596979899100101102103104
105106107108109110111112113114
115116117118119120121122123124
125126127128129130131132133134
Hors-série
Histoires bonus et bonus
200 yensEntraînementCet été-làUn vent nouveauPrison breakBonus
Dans la dècheBonusBonusBonusBonusBonusSaumonBonus
BonusGrands travauxLe meilleur disciplePorc panéLe chat perduBonus
LangoustesBonusLe clan Fubuki se démèneTatsumaki est en congéStylé
Catch & smashChiffresBonusSentaiArme
Quand King bosse sans le savoirSuperstarNiveaux de fléauTémoins
BonusProcessus d'évolutionBonusConfiance en soiBoulette 1
Boulette 2Dure réalitéÉquipementImpatienceCafé
Episodes spéciaux
123456789101112
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .