FANDOM


Emoticon_stop.pngConseils pour gérer les spoils !Emoticon_stop.png
Du contenu de cette page dépasse l'animé. Un bouton [afficher] dissimule les spoils.
Ne sont pas garantis sans spoils : les infoboxes, les tableaux, la liste des catégories et les galeries.

Baurgne (セキンガル, Sekingaru) est un cyborg administrateur de l'Association des Héros.

Emoticon_stop.pngZONE DE SPOILS

Il dirige la mission de sauvetage de Chenapon lors de la guerre contre l'Association des Monstres, ce qui le conduira à créer une équipe d'assaut en sous-sol et une équipe de soutien en surface.

Apparence

C'est un homme grand, bien bâti, toujours droit, aux cheveux châtains. Il se distingue par son œil droit qui est cybernétique. Baurgne porte un costume et un pantalon noirs assortis d'une chemise blanche et d'une cravate beige.

Emoticon_stop.pngZONE DE SPOILS

Il a perdu une main suite à un tir de G5.[1]

Personnalité

Baurgne est un homme sérieux et professionnel.

Emoticon_stop.pngZONE DE SPOILS

Il est très poli et perd rarement son sang-froid. Devant Tornade Tragique, il finit quand même par céder à ses caprices parce qu'il en a peur comme la majorité des gens. Il rend toujours le temps de se poser afin d'expliquer calmement une situation complexe. Baurgne n'est pas toutefois infaillible dans sa logique, car il n'est pas de concert parfait avec les intentions des super-héros, comme le montre la scène où il se montre prêt à donner priorité à la vie de Chenapon par rapport à celle d'un enfant inconnu.

De tous les membres du conseil d'administration de l'Association des Héros, il est certainement celui qui a le plus de sang-froid.[2]

Emoticon_stop.pngZONE DE SPOILS

La première fois qu'il se montrera effrayé sera lors de la bataille contre l'Association des Monstres où le danger sera permanent. C'est un ami de Sytch même s'il arrive qu'ils soient en désaccord.

Il a un côté ambitieux et une haute estime de lui-même. Baurgne rêve de devenir célèbre à tel point qu'il a essayé de passer l'examen pour devenir un super-héros. Même s'il a échoué, il est fier d'avoir essayé. Quand Poison lui fait remarquer qu'il est inutile, il fait une démonstration de son Laser Administratif pour vanter sa puissance personnelle.

Histoire

Avant le début de l'histoire

Emoticon_stop.pngZONE DE SPOILS

Baurgne essaya de devenir un héros, mais il rata l'examen et passa sous silence cet épisode de sa carrière.

Histoire bonus Témoins

Arc de la Rumeur des monstres

Baurgne est présent au quartier-général de l'Association des Héros au cours d'une réunion où l'administration l'Association des Héros reçoit les rapports de plusieurs héros. Il présente d'abord le rapport de Chien de Garde-man à la Ville Q, qui dit seulement "RAS", ce qui désole certains administrateurs. Baurgne assure que c'est un héros dévoué, et que s'il dit ça, cela veut dire que la Ville Q n'a rien à craindre, bien que ce soit la zone comptant le plus d'apparitions de monstres. Ensuite, Heavy Kong dans la Ville W dit la même chose. La situation est tout aussi paisible pour Champignak et Groponey à Ville H. Dans la Ville D, Genji le Survolté signale les réparations de la ville suite à l'attaque de Maous se déroulent bien.
Tête d'enclume cherche un travail

Tête d'enclume signalé en costume

Une membre du cercle de réunion dit que le ravage de la Ville B et la Ville D a entraîné une vague de mécontentement de la part de la population qui se sent en insécurité. Baurgne le conçoit, mais il y a malheureusement une recrudescence d'apparitions de monstres. Sytch dit qu'ils doivent prendre garde à conserver la confiance publique, car les dons de la population sont la majorité du financement de leur organisation. Ensuite, Baurgne mentionne le rapport de Vipaire au poing à la Ville F. Ce dernier héros de classe A aurait trouvé Tête d'enclume. Le criminel de classe B est actuellement en bas d'une tour, vêtu d'un costume d'employé, ce qui incite le héros à surveiller ce suspect plus longtemps. Puis, les administrateurs abordent le sujet principal : Moustachute et Golden Ball, qui sont partis en patrouille dans la zone abandonnée de la Ville Z sur laquelle circulent des rumeurs. L'association s'intéresse à cet endroit, car ce serait l'endroit le plus dangereux qui soit répertorié.

Dans la suite de la journée, ils apprennent que les deux héros de classe A ont été vaincus par un être mystérieux. Très vite, l'administration dépêche une autre équipe de héros là-bas pour retrouver l'être mystérieux. Il n'y aura pas de succès dans cette autre patrouille, car le monstre ne sera pas retrouvé.

Arc du Super Fight

Baurgne expose au conseil d'administration la réapparition de Grande Scolopendre Patriarche dans la Ville S. Son niveau de fléau est Dragon. Ils constatent qu'il a grandi depuis sa précédente apparition, ainsi que la présence sur le terrain de Batte-man. Baurgne constate qu'il est d'une autre dimension par rapport aux monstres habituels. Sa collègue acquiesce : il semblerait qu'il doit être considéré comme une grosse menace.

A la suite des attaques terroristes multiples de la part de monstres, le conseil d'administration de l'Association des Héros s'est réuni. La première mauvaise nouvelle est que l'un de leurs trois grands partenaires financiers, Rupin, a perdu son fils, Chenapon. L'organisation inconnue le lui a ravi.

Baurgne annonce sur un rapport du n°9 de classe S Mecavalier que l'ennemi serait l'Association des Monstres, dirigée par un certain Orochi, alias Roi des Monstres. Le seul objectif qu'ils connaissent d'eux est de s'opposer à l'Association des Héros. Le QG de ce groupement d'êtres mystérieux serait dans la zone abandonnée de Ville Z. Les administrateurs déduisent que les monstres leur ont volé ce territoire. L'autre mauvaise nouvelle est qu'il n'y a pas assez de héros pour arrêter tous ces monstres. La plupart des autres héros de classe S tels que King et Tornade Tragique sont indisponibles. Cependant, le standard commence à recevoir des appels d'urgence de toutes parts.

Peu après, la réunion subit une interruption par l'entrée d'un administrateur qui crie qu'un message de l'Association des Monstres est arrivé. On lui répond qu'ils sont prêts à l'écouter. Or, l'arrivant répète exactement la même phrase une seconde fois, une troisième, et ainsi de suite, ce qui perturbe tout le monde. Ils voient alors cette personne se changer en un être mystérieux humanoïde à antennes et au visage convulsé. Tous comprennent qu'il y a un parasite dans le corps de l'employé. Ceux qui le peuvent braquent leur arme à feu sur cet individu, mais Sytch leur dit de baisser leurs armes et d'écouter le message. La chose que tenait depuis son entrée le monstre était en fait une sorte d'œil, qui commence maintenant à leur parler en se présentant comme Scrutt, conseiller de l'Association des Monstres. Durant cette discussion, il entendent le représentant ennemi qu'ils veulent que les héros les laissent tranquilles pour ensuite commencer à bâtir un avenir commun aux humains et aux monstres. Malgré la tension, Scrutt assure que la cause de l'Association des Monstres est juste et sincère. Un membre du comité prend la parole et assure qu'ils sont prêts à les laisser en paix dans la zone fantôme, mais à condition qu'ils leur rendent l'otage.
Monde parfait (blague de Scrutt)

Scrutt se fiche de la poire de l'administration en parlant du monde parfait.

En retour, Destrochloridium abat l'homme d'un tir de pistolet en pleine tête. Tout le monde s'affole ou se scandalise. Scrutt avoue qu'il se payait de leurs têtes : la cohabitation entre humains et monstres est la meilleure des blagues chez les monstres. En fait, il leur accorde un délai de 3 jours pour venir les affronter au jour convenu dans leur repaire au sein de la Ville Z. L'otage est une garantie qu'ils ne se débineront pas et viendront se battre avec leurs meilleurs héros. Après ça, l'œil s'autodétruit, et il ne reste plus que le parasite dans son hôte. Destrochloridium est prêt à se déchaîner avec un deuxième pistolet, mais Super Black Brillant surgit et l'explose contre le mur de la salle. Le n°11 de classe S demande désinvolte quelle était l'urgence. La plupart des gens se précipitent pour le remercier, mais Sytch les alerte qu'il ne faut pas encore crier victoire, car le parasite va sortir de son hôte décédé. Le vrai Destrochloridium confirme et bondit vers le ventre de Super Black Brillant pour le percer et le posséder. Heureusement, son attaque surprise échoue et Super Black Brillant s'en débarrasse pour de bon.


Super Black Brillant montre à l'administration ses muscles luisants

Super Black Brillant utilise sa méthode pour détendre l'atmosphère.

Tout le monde se concerte après cet instant de panique, mais Super Black Brillant prend une pose orgueilleuse et réclame leur attention. Un silence s'installe, rompu par un des bureaucrates qui veut savoir ce qu'il a à dire. Le héros noir répond qu'il a réussi à leur rendre leur calme en leur montrant sa musculature. Baurgne et ses collègues sont gênés par cette idée absurde. Super Black Brillant ajoute qu'il est prêt à briller à son tour, et qu'il ira personnellement se charger de ces hordes de monstres qui ont osé les défier.

Arc de l'Association des Monstres

Le lendemain matin, une autre réunion se déroule. Les administrateurs ont découvert que la presse fait fuiter les informations internes de l'Association des Héros, probablement par une manœuvre de l'Association des Monstres. La population les fixe et les juge désormais. Baurgne est également déçu que l'histoire de l'otage soit également dévoilée au public et qu'au moindre échec leur image sera ternie. Ils doivent manifester leur force pour prouver leur importance.

Emoticon_stop.pngZONE DE SPOILS

Quelques heures plus tard, le siège de l'Association des Héros apprend la mort du monstre de niveau Dragon Grande Scolopendre Patriarche. Ils sont satisfait que King leur soit aussi utile. Sytch explique que certes, Croc d'Argent n'a pas réussi à capturer le Chasseur de Héros, mais comme il n'est plus humain, il suggère qu'il soit dès maintenant classé comme un monstre et que la prochaine fois qu'ils le verront il méritera le niveau Dragon. Le conseil d'administration ne comprend pas son raisonnement et rejette son idée. Néanmoins, Sytch assure que Croc d'Argent a gravement blessé Garoh, et qu'il est quasiment certain qu'il ne sera pas participant à la prochaine bataille, même s'il rejoint l'Association des Monstres. On propose de faire appel maintenant à Blast, mais Sytch signale que ce n'est pas possible conformément au statut spécial dont dispose Blast. A ce moment, le sponsor Rupin rentre dans la salle et commence à hurler en reprochant à l'Association des Héros son inactivité alors qu'il les paie. Avant que quiconque n'ait pu répondre, Baurgne prend la parole de manière posée et diplomatique. Il assure Rupin qu'ils feront leur possible pour récupérer son fils. Il explique qu'ils connaissent déjà l'endroit où se terre l'ennemi. Il compatit à sa souffrance, mais défend qu'ils ne peuvent pas se lancer au combat tout de suite. Ils ont besoin de prépare l'opération du mieux possible pour assurer sa réussite. Rupin veut savoir qui il est. Sekingal se présente comme celui à la tête de l'opération de sauvetage du jeune Baurgne et salue respectueusement le sponsor.

Puis, Baurgne s'entretient avec Tornade Tragique, suivie par Super Black Brillant et Pur Porc. Tornade Tragique reproche aux monstres de jouer aux lâches, mais que c'est parce qu'ils ont trop peur d'elle et qu'ils ne peuvent lui opposer
SBB Tatsumaki et Pur Porc

Tornade Tragique, Super Black Brillant et Pur Porc

de résistance sans faire ça. Baurgne l'informe que Petit Empereur est en train de rechercher l'endroit où se cache précisément l'Association des Monstres. Tatsumaki étant au courant que c'est quelque part dans la zone abandonnée de la Ville Z, elle demande si elle a le droit de tout simplement raser la ville entière. Baurgne dit "non" et préfère l'approche douce pour sauver l'otage. Tornade Tragique répète qu'ils sont bien inférieurs à elle, mais Baurgne lui dit de ne pas faire de telles présomptions. Comme elle ne le croit pas, il lui projette un hologramme de Mecavalier. Il lui révèle que le n°9 de classe S a ignoré leurs instructions pour pénétrer seul sur le territoire dangereux. Super Black Brillant est surpris. Baurgne dit que ce n'est pas très étonnant, car Mecavalier n'a jamais perdu un combat et qu'il a entièrement confiance en ses compétences. Pourtant, ils n'ont plus aucune nouvelle de Mecavalier et son transmetteur n'émet plus rien. Il a probablement été vaincu. La télékinésiste dit que c'est une raison de plus pour qu'il se dépêche de réunir tous les meilleurs héros pour aller là-bas. Baurgne précise que l'ultimatum de l'Association des Monstres est de 3 jours, et qu'ils vont exploiter ce temps. Les autres héros sont probablement eux aussi en train de se préparer.

Petit Empereur et lui se croisent dans un couloir pendant la nuit. Petit Empereur lui fait état de l'avancement de ses recherches du nid des monstres qui sont presque finies. Baurgne est harcelé depuis tout-à-l'heure par Tatsumaki qui le presse. Il informe Petit Empereur que certains héros de classe S ne participeront pas à l'opération. Batte-man et Master Marcel sont toujours en soins à l'hôpital de l'Association des Héros. Chien de Garde-man et Metal Knight ont refusé de participer. Quant à Mecavalier, il est introuvable. Zombiman est en chemin vers ici, et Flashy Flash arrivera sans tarder. Baurgne cherche encore Croc d'Argent et Démon Cyborg, décidé à les emmener dans cette opération. Petit Empereur pose une objection : il a fait des recherches sur Genos et découvert qu'il vit dans la Ville Z où se situe dans les environs le QG des monstres, et que sa ville natale a été détruite, ce qui paraît suspect. Baurgne dit que ce n'est pas rare que des héros cachent leur lieu de naissance et qu'il ne voit pas en quoi ça regarde le n°5 de classe S. Petit Empereur n'a pas envie que leur stratégie s'ébruite et qu'un éventuel espion de l'Association des Monstres les trahisse dans cet instant capital. Genos est une recrue récente qui n'a pas encore prouvé que l'on pouvait lui faire confiance. Contrairement à ce que lui propose Baurgne, il ne veut pas en parler avec Genos, il veut couper les ponts avec lui, ne pas prendre de risque d'handicaper l'opération. Baurgne est sur le point de dire que Genos est essentiel, mais il se ravise et pense que Petit Empereur a peut-être raison et qu'ils peuvent se permettre d'exclure Démon Cyborg de l'escouade. En plus de ça, Petit Empereur demande l'exclusion de Croc d'Argent, dont il pense qu'il a laissé fuir Garoh parce qu'il a fait son sentimental avec son ancien disciple, et ce alors que c'est un monstre qui s'est rangé aux côtés de l'Association des Monstres. Baurgne est d'accord pour le retirer aussi de la liste. En revanche, Petit Empereur n'a aucune objection à ce King se mêle à l'attaque, car il est un de leurs meilleurs membres. Petit Empereur repart en laissant à Baurgne le soin d'expliquer à tout le monde qu'il va bientôt trouver le repaire.

Sytch est choqué de cette décision de retirer Croc d'Argent et Démon Cyborg. Baurgne garantit qu'en compensation il va sélectionner des héros des classes inférieures pour participer à la bataille. Il les triera pour leurs compétences. La puissance initialement prévue pour la bataille sera diminuée, mais il ne demande à ces héros que de soutenir les classe S. Sytch est sidéré qu'il traite les héros comme des pions et lui demande s'il a conscience qu'ils risquent leurs vies. Baurgne répond qu'il n'est pas naïf au point de s'attendre à ce que les héros sortent indemnes de cette guerre alors qu'ils se préparent au pire depuis qu'ils se sont engagés comme super-héros professionnels. Puisqu'il y a un otage à sauver à tout prix, il est prêt à faire des sacrifices. Sytch lui demande de songer à l'avenir si les héros meurent où subissent des séquelles définitives. Cela lui fait rappeler que son interlocuteur est chargé de contrecarrer le danger prophétisé par Ridma. Cependant, la théorie de Baurgne est que l'Association des Monstres est le danger prédis, et qu'elle anéantira le monde si personne ne l'arrête. C'est le moment de pour l'Association des Héros de tout miser pour sauver le monde, et alors ils n'auront plus à craindre la prophétie comme il le jure à son collègue. Il n'a donc pas envie de se concerter sur l'avenir dans cette situation. Il se colle à son rôle de chef de l'opération de sauvetage de Chenapon, et il donne à Sytch pour consigne de ne donner aucune instruction à Démon Cyborg et Croc d'Argent.


Baurgne retrouve Rupin dans la salle de réunion de la classe S et lui suggère de se rendre dans une salle de repos pour dormir à l'aise. Rupin lui dévoile que l'Escadron Privé de Rupin a été probablement défait. Le sponsor est horrifié et s'attend d'ors-et-déjà à une bataille à sens unique. Baurgne se veut rassurant et répète qu'ils sauveront son fils. Rupin n'est pas convaincu et se rappelle de Batte-man qui était pourtant de classe S et qui a été mis en déroute, alors l'Association des Héros paraît en ce moment trop présomptueuse. Mais il est aux abois et ne veut pas perdre son fils. Il prie de tout cœur Baurgne et l'association de lui rapporter son fils, il est même prêt à leur donner tout son argent si c'est se dont ils ont besoin. Il veut à tout prix revoir son fils sain et sauf, et tout son argent pourrait faire l'affaire. Il entend qu'on lui refuse alors son argent et se demande qui a parlé. Flashy Flash rentre et déclare que ceux qui sont soumis à l'argent ont une puissance inférieure à celle de l'argent et que ce sont donc des combattants inutiles dans cette bataille. Super Black Brillant est d'accord, car il faut prouver son courage pour mériter de se tenir sur le champ de bataille, enfin, c'est ce qu'il croit que le ninja voulait dire. Tornade Tragique
Début des préparatifs de la classe S

La classe S passe devant Rupin et Baurgne.

rejette ces discours et parie uniquement sur la force. A cet effet, elle suggère d'aller se battre seule et de tout régler sans aide. Atomic Samouraï maintient que ce n'est pas une mission ordinaire puisqu'ils doivent sauver un otage, sinon lui et ses disciples seraient déjà à l'heure qu'il est rentrés dans la base ennemie si cela ne relevait que de l'extermination. Zombiman est prêt à écraser cette organisation avec une équipe pareille. Pri-Pri Prisonnier se dévoue pour ramener ce petit garçon et tous ses copains de la prison, le jurant sur son pull cousu-main. Petit Empereur conclut qu'il a localisé le quartier-général de l'Association des Monstres. Il n'y a plus qu'à attendre King et les combattants de soutien pour lancer l'attaque à midi pour éradiquer les monstres et libérer l'otage. Tornade Tragique propose au "papy" Rupin d'aller se reposer jusqu'à ce qu'ils aient tout réglé. Baurgne demande à Tatsumaki d'être polie avec le sponsor. Rupin accepte enfin d'aller se reposer et laisser Baurgne se charger de la suite. Baurgne lui donne sa parole que tout ira bien. Il avertit l'équipe d'assaut en sous-sol qu'il a mobilisé les meilleurs membres de chaque classe pour constituer l'équipe de soutien en surface. Ils pourront gérer des monstres de niveau Tigre ou Loup. Tornade Tragique s'adresse à Baurgne pour savoir s'il a impliqué Fubuki. Il confirme qu'il a fait appel à elle mais ne voit pas où est le problème. Tatsumaki lui demande qui l'a autorisé à mettre sa sœur en danger alors qu'elle ne veut pas qu'elle soit impliquée dans cette guerre. Elle est déjà disponible personnellement, ce qui suffit plus qu'il n'en faut. Baurgne veut protester, mais la jeune femme insiste pour savoir s'il a bien compris. Il est obligé d'accepter et bafouille que l'on va informer Fubuki de sa démobilisation.


Un hélicoptère achève d'amener les derniers membres de l'équipe de soutien sur le toit de la tour. Baurgne et Sytch contemplent à la baie vitrée de l’ascenseur la terre dévastée qui entoure le QG de l'Association des Héros. Baurgne dit que si cette vue s'offre
Sytch et Baurgne contemplant Ville A à travers une baie vitrée

L'heure est venue.

à eux chaque jour cela devrait être considéré comme un avertissement. Sytch constate que l'heure est venue. Baurgne lui révèle que l'équipe de soutien sera composée de 15 membres et qu'ils sont prêts pour la bataille. Sytch lui dit qu'ils sont toujours désavantagés et veut savoir si Baurgne compte venir sur le terrain, ce qu'il confirme en tant qu'officier responsable. Il veillera jusqu'au bout au bon fonctionnement de l'opération. Sytch avoue qu'il a sous-estimé sa détermination et le traite de grand homme. Il le prenait au départ pour un opportuniste. Ravi de ce compliment, Baurgne dit qu'il n'a pas tort, parce qu'il profite de cette guerre pour décorer sa carrière avec la victoire sur l'Association des Monstres. Il veut faire rentrer son nom dans l'histoire. Sur ce, ils sortent de l’ascenseur et retrouvent l'escouade de soutien. Les remerciant d'être venus, Baurgne se présente. Sytch fait de même et vérifie s'ils ont des questions sur l'opération d'aujourd'hui. L'héroïne 71 de classe B Capitaine Mizuki lève la main et répond qu'elle sait que l'événement d'aujourd'hui consiste pour eux à supporter leurs aînés de la classe S. Sytch est à moitié d'accord même si le terme "événement". Baurgne se doit de
Les héros de soutien choisis par Baurgne

l'équipe de soutien

corriger la forme. En fait, ils seront une équipe de soutien qui exterminera les monstres sortant du sol. Ils devront sécuriser un passage pour protéger l'enfant. Sytch explique que l'équipe d'assaut composée de la classe S leur remettra un enfant et que la partie la plus importante de leur mission consistera à escorter l'enfant pour le ramener dans leur base ici. Feather, n°34 de classe A, déclare avoir entendu que cet enfant serait le fils d'un cadre. Cependant, Feather affirme que même si certains d'entre eux n'aiment pas l'administration ils feront leur travail et sauveront cet enfant sans faire de différence. Needle Star, n°60 de classe B, a une exigence à poser. Baurgne l'écoute dire que s'ils se lancent dans un piège mortel ils méritent de recevoir une augmentation de leur rang au classement des héros après cette mission. Le chef de l'opération de sauvetage de Chenapon est d'accord. Sytch demande discrètement à Sytch s'ils peuvent leur faire confiance.
L'Association des Héros en route vers la guerre

L'armée au complet part à Ville Z

Il rassure son collègue en expliquant que certains nouveaux parmi eux ont un grand potentiel suffisant pour atteindre à l'avenir la classe S. Il n'en attend pas moins d'eux. Baurgne espère que Sytch a maintenant foi en la défense de l'humanité. Sytch doit le laisser au moment où il est appelé par un autre employé.

Une fois que Petit Empereur donne le signal de départ, Baurgne marche aux côtés des héros en direction de la Ville Z.

Les héros sont accueillis par des hordes de monstres qui les encerclent. Alors qu'une étrange silhouette descend du ciel et se pose entre les deux armées, des wagons tombent derrière les héros et libèrent d'autres monstres. Capitaine Mizuki enjoint le "coach" Baurgne à rester en sécurité près d'elle. Il est paniqué
Baurgne pris de panique (version 2)

"Malédiction !"

et s'offusque que Scrutt n'ait pas tenu sa parole et recourt à des stratégies lâches. Un grand être mystérieux, Jagan, se dresse contre eux et les menace. Il utilise ce que Baurgne comprend vite être des pouvoirs psychiques afin de soulever des grands bâtiments du quartier. Il les soulève haut, puis les abat sur eux. Tatsumaki déploie son bouclier, mais elle fait exprès de laisser passer des débris qui manquent d'écraser certains membres de l'escouade. L'administrateur lui demande pourquoi elle ne les protège pas, ce à quoi elle rétorque "Pourquoi je vous protègerais ?". A la fin de l'éboulement, elle déclare qu'elle veut que les héros se rendent utiles et sachent se débrouiller un peu sans elle, sinon ils vont être des fardeaux.


Baurgne regarde attentivement les affrontements. Il est ravi de voir que l'équipe de soutien se débrouille bien.
  • Poison vient aider Baurgne.
  • "Haha ! Regarde, je sais me battre !"
Petit Empereur est d'accord. Les héros des classes B et C sont eux aussi bons dans leurs domaines. Baurgne est tout-à-coup poursuivi par un monstre. Il court pour sa vie. Le 300ème héros de classe C Poison passe en sens inverse et lui prie de le laisser faire. Il dégaine un couteau et inflige une faible entaille au bras de la bête. Baurgne s'affole que son attaque soit si faible et sent que ça ne l'arrêtera pas. Poison répond que son arme est empoisonnée. Elle tue en un coup. Déjà le monstre est pris de convulsions et bave. Poison lui demande à ce propos ce qu'il fiche ici alors qu'il ne sait pas se battre comme les héros professionnels. Baurgne est irrité. Il s'empresse de lui montrer son Laser Administratif qu'il utilise pour achever le monstre. Il crie triomphant qu'il sait se battre et évoque à Poison son exploit : sa tentative
Des signaux convergent vers Petit Empereur

Des signaux inconnus convergent sous terre.

ratée de devenir un héros. Poison entend que pour lui échouer est un exploit.

Baurgne regarde peu après avec stupéfaction Pur Porc en train d'avaler un monstre.

Lorsque Petit Empereur décide qu'il est temps pour l'équipe d'assaut de passer à l'action, Baurgne s'adresse à la classe S par haut-parleur en leur rappelant que leur priorité est de sauver l'otage. Ils voyageront seuls sur leurs routes spécifiques, donc ils ne doivent pas s'attendre à recevoir des renforts. C'est chacun pour soi quoiqu'il arrive. Il est interrompu par Capitaine Mizuki qui crie à l'aide pour aider Pur Porc à rentrer dans sa route parce qu'il est trop gros. Il finit son discours en résumant qu'ils n'ont pas intérêt à mourir là-dedans.

Un tremblement de terre suspect se produit peu de temps plus tard. Baurgne détecte sur sa montre que cinq signaux inconnus convergent quelque part sous terre.[3]

Quelques temps après, une fois de plus un tremblement secoue le quartier, bien plus fort que les précédents. Baurgne se demande de quoi ça venait. Peut-être devrait-il demander maintenant un rapport à Petit Empereur comme il est le seul à pouvoir le contacter. Les choses ont l'air de se corser en sous-sol.[4]

Chenapon remis à l'équipe de soutien

l'otage ramené à la surface par Petit Empereur

Enfin, l'otage arrive sain et sauf à la surface, grâce à Petit Empereur. Pendant que le classe S envoie son rapport via son émetteur à tous ses partenaires de l'équipe d'assaut, Capitaine Mizuki se montre impressionnée. Baurgne est aussi de cet avis et déduit de cette performance ses grandes capacités. Rabat-joie, Petit Empereur dit qu'ils ne penseraient pas la même chose s'ils avaient vu la difficulté avec laquelle il s'en est sorti. Petit Empereur commence à s'impatienter de ne pas recevoir assez vite une réponse des autres héros en sous-sol et demande à Baurgne de lui confirmer s'il a bien donné les instructions pour utiliser l'émetteur. Baurgne lui recommande de patienter, car les autres sont probablement en train de se battre. Les rapports vocaux arrivent enfin. Quand c'est au tour d'un rapport dans lequel l'interlocuteur semble avoir encore du mal à comprendre son outil de communication, Baurgne reconnaît la voix de Atomic Samouraï. Suite à ce dernier message, il s'avère qu'il y a un autre enfant piégé quelque part dans les galeries du nid des monstre. Petit Empereur annonce qu'il retourne sur le champ de bataille et leur confie Chenapon. L'administrateur, voyant que Petit Empereur est blessé et fatigué, lui laisse la possibilité de renoncer. Pour lui, tout ce qui importe est qu'ils ont rempli la mission principale, à savoir sauver l'otage. Le regard noir du cinquième de classe S lui fait comprendre son intention inébranlable. Needle Star s'exclame qu'il n'a pas à accorder une valeur plus élevée à une vie plutôt qu'à une autre.


Miaou trop rapide

Miaou approche.

Dans la suite de la bataille, les membres de l'escouade de soutien éliminent d'autres monstres. Cependant, un autre, ressemblant à un chat, se manifeste à son tour en solitaire. One-Shotter tentera de l'abattre, mais il sera puni de son geste en se prenant sa propre balle dans l’œil droit. Le monstre inspire dès lors la peur à tous. Il continue d'approcher en marchant. Les héros commencent à se mettre en formation, mais la première ligne est tout-à-coup abattue à coups de griffes par le chat. Il se présente comme Miaou, lieutenant de l'Association des Monstres. Baurgne essaye de cacher Chenapon dans son dos, sans succès. Le lieutenant manifeste une envie de prendre Chenapon pour cible. Immédiatement, Baurgne traîne le gamin en arrière et le confie à Food Battler Futoshi. Baurgne lui ordonne de partir pour le QG au pas de course. Sa décision était avisée, car les membres de l'équipe de soutien qui tiendront tête à Miaou se feront très vite vaincre.

Depuis son abri derrière un muret, Baurgne, après avoir assisté à la défaite de l'équipe de soutien en surface, est très surpris de voir apparaître Mecavalier lui-même. Le héros de classe S s'oppose au monstre félin. Baurgne est ravi qu'il ne soit pas blessé et voit son arrivée comme une bénédiction au vu des circonstances graves.

Baurgne se charge pendant le combat qui suit de traîner les corps des héros loin du champ de bataille par ses propres forces. Il est inquiété par les explosions qu'il entend retentir derrière lui. Quelques minutes plus tard, il voit le rattraper Mecavalier, vainqueur sur Miaou. Il apporte devant l'administrateur le cadavre du monstre de niveau Dragon pour preuve.

Devant cette scène rassurante, Baurgne s'exclame que même un lieutenant des monstres de niveau Dragon ne fait pas le poids contre un héros de classe S. Son jugement est erroné selon Mecavalier : il était très puissant, rendant difficile la possibilité de lui infliger une attaque frontale.
Baurgne parle à Mecavalier

Mecavalier réapparu

Il était trop confiant en lui, et Mecavalier s'était préalablement informé. Mecavalier apprend à Baurgne que, pendant tout l'affrontement entre Miaou et l'escouade de soutien, il observait et enregistrait des données sur le lieutenant. Baurgne ne comprend pas ce comportement. Pour Mecavalier, ce n'était pas conforme à sa manière de se battre, car il aurait eu beaucoup plus de difficulté à remporter le combat. Pour le vaincre, il devait exploiter tous les moyens à disposition, même si ça impliquait d'utiliser ces héros, qui de toute façon étaient prêts à mourir. Bien qu'il puisse comprendre ce point, Baurgne veut maintenant savoir pourquoi il n'était plus joignable pendant tout ce temps, durant 2 jours. Au fond, Baurgne se fie à l'intuition de Petit Empereur selon qui il pouvait y avoir une taupe dans l'Association des Héros. Aussitôt, Mecavalier émet dans sa main droite un hologramme, contenant les données qu'il a collecté en regardant derrière les lignes ennemies, car c'est sa façon de combattre. Parmi les informations, l'administrateur est captivé par celles à propos des monstres de niveau Démon ou plus. Mecavalier a obtenu ces informations en interrogeant quelques monstres. Il espérait les transmettre aux autres héros avant qu'ils ne rentrent dans la base, mais il craignait une fuite au profit d'un traître parmi eux. Baurgne réagit vivement à cette remarque. Mecavalier est prêt à en dire plus à ce sujet, mais il veut d'abord savoir quelle est la disposition actuelle des héros.


Une fois que Baurgne a achèvé son rapport, Mecavalier conclut que Master Marcel, Batte-man et les héros de classe A sont actuellement incapables de se battre, à cause du Chasseur de Héros et les monstres. De ce fait, Mecavalier suppose que si une urgence supplémentaire survient, alors l'Association des Héros est sans défense. Baurgne est décontenancé par cette remarque. Mecavalier revient sur l'absence notable de Chien de Garde-man du quartier-général, ce qui confirme qu'il y a donc un vide de défense. Baurgne répond que le QG est doté de protocoles de défense établis par la technologie de Metal Knight. L'édifice entier est de sa fabrication. De plus, Metal Knight a une confiance totale en ses armes anti-monstres. Or, pour Mecavalier, l'association a été dangereusement aveugle de lui accorder sa confiance. A ce moment, Baurgne voit où Mecavalier veut en venir... En effet : pour Mecavalier, le traître est évidemment Bofoy, alias Metal Knight. Pour cette accusation, il réclame au héros des preuves. Mecavalier se met à lui rappeler la complexité de l'arsenal dont dispose Bofoy. Or, le robot Metal Knight est récemment tombé aux mains de Orochi, pile à la suite des premiers affrontements contre les monstres. Ce doit être la source des fuites d'informations qui sont arrivées dans le même laps de temps. Le robot favori de Bofoy était en quelque sorte l'unité centrale de cet arsenal, toutes les informations de l'arsenal lui parviennent, ce qui par conséquent en ferait un cadeau considérable pour l'Association des Monstres. S'ils étaient parvenus à le pirater et à le contrôler, les monstres auraient pu contrôler tous les robots et les armes reliées à son système. Dans cette éventualité, l'Association des Monstres aurait pu déchaîner sur le QG sans défense les missiles et bombardiers de Bofoy, jusqu'à le réduire à néant. Inquiet, Baurgne devine que Mecavalier croit que Bofoy aurait délibérément cédé son robot à Orochi. En fait, pour le neuvième de classe S, Bofoy a tenté de soumettre l'Association des Monstres à son armement par l'intimidation. Selon lui, il cherche une opportunité dans laquelle les troupes de
Baurgne perd une main

Baurgne perd sa main droite.

l'Association des Héros seraient affaiblies afin de dominer le monde. L'Association des Héros est le seul obstacle sérieux qui lui barrerait la route. Mecavalier a fait en sorte de restreindre le champ de ceux qui sont au courant de tout ça. Bien qu'alarmé par ces hypothèses, Baurgne se focalise sur un fait : Mecavalier n'a donc pas de preuve. Mecavalier change de sujet en demandant si, en cas d'assaut contre le quartier-général, le premier, Blast, se montrerait. Un peu étonné par cette question, Baurgne réplique que probablement pas, car il a cru comprendre que Blast s'est plus ou moins retiré. Il saisit son téléphone portable et se prépare à appeler le QG pour qu'ils se préparent à renforcer leur vigilance si le risque venait à se concrétiser. Or, à cet instant, un laser touche sa main, la détruisant, ainsi que le téléphone portable. En proie à une horrible douleur, Baurgne tombe à genoux en souffrant. Mecavalier et lui voient approcher lentement une sorte de machine, apparemment sortie de sous terre. Le robot se présente comme la machine divine G5, faisant son entrée au bon moment semble-t-il pour elle. Baurgne ordonne à Mecavalier de le vaincre. Mecavalier ne présente aucune réaction, il reste immobile, la main sur sa boîte noire. Il explique à son supérieur hiérarchique qu'il peut difficilement bouger, ce qu'il doit aux douzaines d'heures passées à opérer dans le secteur, et au combat difficile dont il vient de sortir. Il ne lui reste presque plus d'énergie, comme le confirme G5 en analysant sa signature énergétique de faible niveau. Baurgne peste qu'ils ne leur restait qu'à fuir, mais qu'ils sont
Baurgne fichu

Baurgne manque d'y passer.

maintenant piégés. Il tente d'appeler à l'aide parmi les héros au sol derrière lui, mais le classe S confirme que Miaou leur a infligé assez de blessures pour les incapaciter. Aucun d'eux ne peut tenir debout au vu de leur condition physique. Pour la dernière fois, Mecavalier veut savoir s'il ne peut vraiment pas contacter Blast. Baurgne répond douloureusement que ce privilège est réservé à seulement quelques membres du conseil d'administration, et que de toute manière son appareil de communication est foutu ! Baurgne sent qu'il est le seul avec un semblant de force pour se battre, mais est-ce que ça en vaut la peine ? G5 expose qu'il va se mettre à la poursuite de l'otage une fois qu'il les aura tués. L'état piteux de G5 saute aux yeux de Baurgne, ce qui lui fait croire que si ça se trouve attaquer avec son Laser Administratif devrait lui suffire à gagner. Néanmoins, G5 se débarrasse alors de la carcasse de samouraï métallique qui le recouvrait, et il se révèle être un robot indemne qui se jette aussitôt sur Baurgne. Ce dernier comprend que c'est peine perdue pour lui. L'apparition soudaine de Genos qui détruit G5 en lui infligeant un coup de pied par surprise sauve Baurgne. Le jeune homme conclut en évoquant avoir affronté une version moins performante de ce robot, mais que cette fois le combat a été vite bouclé.

Genos, après avoir empaqueté tous les blessé sur son dos, fonce à grande vitesse à travers le quartier sinistré. Le héros de classe S rattrape vite Food Battler Futoshi et Chenapon. Pendant que Genos saisit au vol son collègue, Baurgne s'occupe de Chenapon, sans besoin d'interrompre la course. Baurgne somme à l'enfant de rester accrocher jusqu'à ce qu'ils soient sorti de cet endroit. Durant le trajet, Démon Cyborg traverse un passage à niveau de voie ferrée en haut d'une pente, ce qui secoue ses passagers. Baurgne, Chenapon et Food Battler Futoshi décollent légèrement du tas de blessés. Baurgne attrape vite les deux autres pour les ramener sur la pile de corps, à temps pour empêcher le héros n°66 de classe C de percuter une barre transversale. Genos demande s'ils vont bien, mais Baurgne lui assure qu'il ferait mieux de continuer sans ralentir. Au même moment, 2 monstres qui couraient sur les toits les dépassent en menaçant de les tuer tant que Genos est encombré. Ils se jetent pour dévorer Baurgne et Chenapon, mais se font intercepter instantannément par des lasers que Genos a pu tirer malgré ses bras indisponibles, et sans ralentir sa course. Ils franchissent peu après la grille à la limite du quartier, et se font déposer en pagaille par Genos. Le classe S vérifie une dernière fois si ses passagers vont bien, mais Baurgne ne peut s'empêcher de gémir à cause de sa grave blessure.

Il sera déposé sur un brancard et aura droit à une piqure et des bandages. Puis, il utilise un téléphone et se retrouve à parler avec Sytch.

Compétences & Pouvoirs

  • Hologramme
  • Laser Administratif

Œil cybernétique :

Baurgne est doté d'un œil droit cybernétique rempli de quelques fonctions.

  • Hologramme : La fonction spéciale de l'œil cybernétique est de projeter des hologrammes.
  • Laser Administratif (幹部ビーム, Kanbu Bīmu) : Baurgne tire un petit laser depuis son œil. Ce rayon étant très faible (à peine suffisant pour faire bronzer la peau), il est inutile contre un ennemi tel qu'un monstre.

Montre ordinateur :

Baurgne possède une montre qui possède la fonction de radar et de localisation.

Force élevée :

Il a suffisamment de force pour porter difficilement plusieurs humains sur son dos.

Résistance élevée :

Baurgne a pu rester conscient longtemps malgré l'atroce douleur de son bras mutilé par un laser, et même rester vigilant afin de tenir fermement ses camarades lors du trajet sur le dos de Genos.[5]

Combats

Adversaires
Vainqueurs
Contexte
MortsMort
Baurgne

Poison
VS
monstre[6]
Baurgne

Poison
Victoire éclair
monstre

Détails supplémentaires

  • En dehors de Bogosse Masqué, Baurgne est le seul administrateur à avoir une compétence de combat (bien qu'inutile).


Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .